• Si je vous dis Apgar, vous pensez Acronyme (mot formé d'initiales)?

    Ou vous pensez Nom de famille?

    Vous avez tous raison! Il s'agit des deux!

    Virginia Apgar et APGAR, c'est à dire Appearance, Pulse, Grimace, Activity, Respiration.

    Virginia est née dans le New Jersey(USA) le 7 Juin 1909, dans une famille de scientifiques ,musiciens.

    Elle est dotée de tous les talents et réussit tout ce qu'elle entreprend(je sais, la vie se montre injuste!)

    Elle pratique le violon et de multiples activités sportives. Elle s’essaie aux reportages et à la comédie.

    En 1920...photo rare!

    Mais elle se destine très tôt à la médecine.

    Elle réussit ses études de médecine brillamment et s'oriente vers la chirurgie qu'elle va pratiquer deux années consécutives. Elle se heurte à "l'univers impitoyable" de ces Messieurs. 

    On lui conseille judicieusement de choisir l'Anesthésie, Département récent et en essor.

    Virginia avec ses collègues du Département d'Anesthésie.

    A partir de 1938:

    On ne lui donne pas le poste de directeur de ce Département  devenu autonome, puisque le poste a été attribué à un collègue masculin, mais on l'honore du titre de professeur d'anesthésie!

    Très observatrice et poussée par son empathie naturelle, elle réalise que la mortalité des Nouveaux-nés est trop importante et mal évaluée. Au moment de la naissance, moment crucial de la vie, les Nouveaux-nés sont emmaillotés et "oubliés" à la faveur de la maman qui requiert toute l'attention du bloc.

    A partir de ses observations, elle met en place une formation spécifique pour les soins en anesthésiologie en salle d'accouchement et met en place un protocole de réanimation des Nouveau-nés.

    La Petite Histoire:

    L'histoire veut qu'un étudiant en médecine, lui aurait demandé au self service de l'hôpital, alors qu'ils déjeunaient, quels seraient les critères à partir desquels elle procèderait à la réanimation du Nouveau-né. C'est simple, lui aurait elle répondu, en éloignant assiette et couverts d'un revers de main!  Elle aurait écris sur la nappe en papier,  les cinq critères d'évaluation...Appearance, Pulse, Grimace, Activity, Respiration!

     

    Le premier score de la vie!

     

     

    Elle sauve ainsi des vies qui étaient négligées faute de considération.

    Elle présente son système d'évaluation en 1959, au 27° congrès d'anesthésie.

    Elle publie: "Cinq indices à mesurer dans les 60 secondes qui suivent la naissance."

    Il est utilisé dans tous les États-Unis dès 1960, et il est devenu le système d'évaluation le plus utilisé dans le monde.

    Elle a publié plus de 60 articles scientifiques dans le domaine de la néonatologie et a dirigé des recherches.

    Elle meurt le  7 Août 1974 , d'une insuffisance hépatique.

    Elle est décrite par ses amis, comme une personne auprès de laquelle la vie était exaltante.

    Elle avait plein d'humour, d'empathie et de respect pour la vie.

    les honneurs ne l’empêchèrent pas de rester modeste et humble .

     

    Tous les carnets de santé attestent de notre score d'Apgar!

    Le premier score de la vie!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • J'ai enregistré une recette de Jamie Oliver.

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.Le chef à tête nue...il ne porte jamais la Toque!

    Un chef cuisinier anglais qui essaie de révolutionner les habitudes culinaires . Il lutte contre la mal bouffe avec l' énergie du désespoir, notamment quand il s'attaque au chantier des cantines britanniques. La qualité étant désastreuse, une émission rentre dans les coulisses et "met les pieds dans le plat"! Un plan est mis en route avec Jamie et le soutien de l'épouse de l'ex-ministre Blair.(2005)

    Il anime une émission de télévision culinaire.

    Il a sorti un nouveau magazine en France: Jamie magazine! Il va falloir que je me le procure, car le crédo de ce chef, c'est la simplification des gestes en préservant l'excellence!

    Son émission: "Jamie en 15 minutes!"

    Cette recette est une recette végétarienne tellement fameuse que les accros de la viande ne s'en rendront pas compte!

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.

    Ingrédients:

    • Un petit chou
    • une boite de pois chiche
    • 250 gr de tomates cerise
    • 8 clous de giroffles
    • un demi citron
    • du riz
    • 4 oignons ciboules(je n'en avais pas, j'ai mis un oignon)
    • des feuilles de carry fraiches(je n'en avais pas non plus, j'ai mis de la pâte à curry ou du curry)
    • un petit piment (je ne l'ai pas mis! )
    • 1 c à c de curcuma
    • du gingembre(j'en ai toujours une racine, sinon, en poudre!)
    • de la coriandre (ou du persil)
    • une boîte de lait de coco
    • de l'ananas(j'en avais un frais, sinon en boite!)
    • graines de moutarde(absentes chez moi!)

    La liste est longue en fait!

    On commence par le chou. Vous le lavez, et le coupez en tranches ou en paquets.

    Faites le cuire à sec dans une sauteuse ou sur un grill. Ça fera ressortir un goût de noisette étonnant.

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.

     

     Ensuite, nous allons mettre en route la cuisson du riz. En ce moment, je suis très sushi et j'ai dans mes placards, du riz à sushis qui s'est remarquablement comporté. C'est la raison pour laquelle je vous soumets cette idée.

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.

    Une tasse de riz pour deux tasses d'eau...A vous de voir la taille de la tasse!

    A placer dans une sauteuse, et au milieu , vous déposez votre demi-citron et parsemez les clous de girofle. Pour le riz à sushi, il faut bien rajouter une tasse d'eau supplémentaire!

    Votre riz en sera méconnaissable! En fin de cuisson, vous prélevez le citron et le coupez en petits morceaux qui égayeront votre riz tout pâle.

    Dans une autre sauteuse,  faites chauffer de l'huile, mettez vos ciboules(ou votre oignon) émincées, avec le curry, le curcuma et des graines de moutarde(si vous en avez! Bien sûr!)

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.

     

    Coupez en tout petits dés l'équivalent d'une mandarine de la racine de gingembre..si vous en mettez plus, je ne réponds pas du salut de vos convives!!

    Ajoutez en dés, toujours, un petit piment. (Quant à moi, j'ai choisi de ne pas l'ajouter), la coriandre fraîche avec les tiges, de l'ail, et les tomates cerise coupées en deux.

    Vient le tour du lait de coco, des pois chiche, et de l'ananas. (L'équivalent d'un long quartier)

    Recette de l'Inde, le curry du Kérala.

    Et "le ramage se rapporte au plumage"!!!

    On n'oublie pas,  pendant ce temps, de tourner et retourner le chou. Puis, vous le rajoutez à cette merveille qui mijote.

    Pour parfaire ce menu, je vous conseille d'avoir des galettes à tacos que vous faites cuire à sec. Ou au micro onde.

    Sinon, vous avez ma recette de pains indien, les Nams.

    Vous préparez un yaourt, avec le jus d'un demi-citron(L'autre moitié!), de la menthe pilée.

    Voilà un repas qui va vous faire voyager!

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires