• Accueil

     

    Agnès Obel peut accompagner votre lecture....une voix d'ange étreinte de mélancolie, et je vous amène à ce leitmotiv de ma vie...."La vie n'est pas un long fleuve tranquille ..."

    Une idée sur la raison de cette maxime rendue célèbre par le film? Je pourrais vous parler de déménagements (j'en ai peut-être..20, Ou plus!) de séparations, de maladies...la vie quoi!

    Mais tout est oublié, on s'est refait, ici, portés par le passé...

     

    Si vous voulez connaître mes nouvelles publications,

    Inscrivez-vous:

    A la Newsletter! En haut, à gauche!

    Plus facile pour trouver les nouvelles infos!

    J'ai deux fidèles et je les remercie ! Non, quatre!!! Cinq maintenant...suis fière!A ce jour, j'ai 9 inscrit.s Merci Public, je vous aime......!


    Dans ce blog, vous disposez de plusieurs rubriques:( à droite)

    1. Accueil, ou une vue d'ensemble.(la plainte d'une maman...coeur brisé)
    2. Les infos du jour (je fouille une information et je restitue mes recherches) côté culture...tout est passionnant, j'ai le temps de m'y intéresser pour vous.
    3. Mon p'tit truc (les petits trucs qui facilitent la vie!)
    4. Mon feuilleton préféré ( le début d'un roman?...)
    5. Nancy, je te vis...Mon chemin, notre chemin, ou mon arrivée sur Nancy(Une partie du roman...)
    6. Le p'tit plat du jour..attention pas de la grande cuisine, non, du rapide, bon, simple.
    7. Rubrique, je visite...souvent Nancy. Les atouts culturels de la ville.Avec photos!
    8. Rubriques, mes bouquins. Une idée de cadeau!
    9. Photos de Steph...Images à voir!
    10. Je rénove,ou mes créations..
  • Trois jours pour le premier salon du livre de l'année, en plein centre ville de la Belle Nancy!

    Trois jours d'effervescence! Auteurs sous chapiteau, conférences, lectures, interview...

    Le livre sur la Place 2017L'image est singulière, un homme oiseau...!!

    Voilà un mois que j'ai épluché le programme...il y a trop de conférences sur des lieux distants les uns des autres! Il faudrait étaler cet événement sur une semaine pour pouvoir vraiment le couvrir!Je dois faire des choix! 

    Je peux constater que ce salon est boudé par les auteurs étrangers...Effet province? 

    Seconde année touchée par les précautions sévères antiterroristes! La place Carrière qui jouxte la place Stan, est barricadée. Du côté de la rue Héré, côté place Vaudémont, côté place saint Epvre et côté pépinière: une seule entrée filtre tous les passages, et nous sommes fouillés, palpés et sondés par un détecteur de métaux! Ainsi sous les arcades, plus d'ambiance orientale avec tapis, coussins et grands voiles pour donner aux lecteurs des apartés intimes.Cette partie est sacrifiée.

    Tout le monde se prête avec complaisance à la fouille qui se déroule au milieu de sourire et de politesses réciproques!

    Me voici sur la place et je découvre comme à chaque fois, avec une certaine jubilation, le thème de la décoration.

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

     

    Nous sommes dans l'élément minéral...des copeaux de bois forment les allées, les bancs en bois offrent une pause sur la pelouse au milieu de parterres fleuris. C'est charmant, et décalé par rapport à l'ambiance générale. Un contraste qui me fait sourire et je me détends tout de suite...

     

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur la place du Palais du gouverneur au fond de la place Carrière.

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur les arcades Héré...

    Cet arbre exotique sera à nouveau à l'honneur pour les jardins éphémères de la place Stan! Je le plains sincèrement de devoir subir les affres du temps de la lorraine! Le thème en sera:

    "Place à l'arbre"

     

     

    Le chapiteau de France Bleu Lorraine est investi..Jack Lang et Jean-pierre Thibaudat présentent leurs livre co-écrit:" Le festival du théâtre mondial à Nancy!" Je me faufile et trouve une petite place sous le chapiteau surchauffé!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Je n'avais jamais entendu parler de ce festival! Cette association est surprenante, pas de traces visibles...je pensais Nancy tournée plutôt vers la musique...opéra, salle Poirel, Nancy Jazz Pulsation!

    Monsieur Lang a du panache. Pour moi,  il incarne toujours cet homme culotté et désinvolte qui a fait une entrée fracassante à l'assemblée, sans respecter le dress code endimanché du début des années 80! Il avait une chemise avec un col Mao, sans cravate!

    Le livre sur la Place 2017

    J'ai été séduite immédiatement! Je ne reviendrai pas sur la création idéaliste de la fête de la musique! un autre atout du personnage!

    Monsieur Lang est en fait un Nancéien! Il a fait ses études au lycée Poincaré. A 23 ans, il joue Caligula! A 25 ans, il aspire à créer un théâtre mondial dans sa ville. Il a des touches de poigne en Gaston Deferre, maire de Marseille. Il agit avec l’énergie et le culot de sa jeunesse, de sa passion pour amener les troupes étrangères ici! et ça fonctionne pendant 20 ans!

    Son grand regret? N'avoir pas pu mettre un successeur à son poste de directeur de festival..il avait bien contacté à l'époque celui qui est, actuellement,  directeur de l'opéra de Paris! Il a refusé. 

    Il ne reste rien de cette aventure si ce n'est... toutes ces personnes qui ,dans l'assemblée, on levé la main, quand la journaliste a demandé s'il y avait des anciens du festival. Tous émus et complices de ces souvenirs.

     

    Je me dirige vers le chapiteau et bien entendu, je m'arrête à l'entrée afin de participer au jeu habituel: présumer le nombre de livres dans les boîtes transparentes où des ouvrages sont entassés pèle-mêle. Cette fois-ci, je ne fais aucun effort, et je triche honteusement en lorgnant sur les réponses de mes voisines très appliquées. Je fais ensuite un calcul à ma sauce et je note :564!

    Peu importe, je perds à chaque fois et je suis toujours loin du nombre!

     

    Ça commence fort avec cet étalage...Claudie Gallay, née en 1961("Les déferlantes" vous happent et vous malmènent au gré du roman qui telle une petite musique lancinante devient assourdissante),Tous ses romans sont en poche, dont "la beauté des jours".

    Le livre sur la Place 2017

     Virginie Despente , (auteur que je n'ai jamais lu, née à Nancy et dont on m'a pourtant vantée les qualités, mais ses univers sombres m'ont ,jusqu’à présent, tenue à distance). Sa vie est une suite d'expériences traumatisantes. Sa hargne sera la bouée salvatrice. Une rencontre pendant ses études, avec un professeur de littérature aux idées différentes, lui a donné les mots à coucher pour en faire un roman dérangeant...et pour cause, tout est vécu et ressenti! Elle est passé par l'école du cinéma de Lyon. Et voilà le résultant époustouflant!

    Olivier Guez, né en 1974, à Strasbourg. Journaliste( dans de grands média comme le New York Times!), il a mené de grandes enquêtes en Amérique Centrale et Moyen Orient. Il est aussi écrivain.

    Il présente son livre "La disparition de Joseph Mengele", le roman vrai de la cavale du docteur fou!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Virginie Grimaldi

    Virginie Grimaldi, et ses romans légers, et frais. Née en 1977, elle vit à Bordeaux. On ne s'y trompe pas quand on voit, la couverture des livres , la bonhomie de l'écrivain et le plaisir non dissimulé des lectrices!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean-Claude Malaval

    Jean-Paul Malaval est né en 1949, en Corrèze, plus exactement à Brive-la Gaillarde. Journaliste, avec des bases d'études de Lettres, il se tourne vers l'écriture , celle "des observateurs de la France provinciale d'hier et d'aujourd'hui". En bref, un auteur précieux, régional , de ceux qui connaissent l'histoire d'une région et vous offre une connaissance d'accès simplifié. ( La belle étrangère, une famille française,les noces de soie, l'armoire allemande...)

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Marc Magro

    Marc Magro, debout derrière ses livres, il fait une promotion avenante de son livre. Je m'approche et je suis tout de suite intéressée pour différentes raison. Il est médecin urgentiste à Nice, (Je suis niçoise, infirmière et mon fils part faire son internat réa-anesthésie à Nice!! Beaucoup de résonances!) Son livre est un recueil de témoignages après le 14 juillet 2016, meurtrier...Il me le dédicace pour Stephan.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean des Cars

    Jean Des Cars, (duc des Cars) est né en 1943, d'une seconde noce de son père, Guy des Cars. Il passe une licence en droit pour devenir avocat, mais opère un virage vers le journalisme.Après avoir été reporter-rédacteur à Paris-Match, il se lance dans des enquêtes historiques, notamment celle de Louis II de Bavière qui est actuellement une référence! Il se fait un nom, ou plutôt impose son  prénom. Il dédicace son premier livre à son père. On connait ses romans concernant "Sissi, l'impératrice d'Autriche", "la saga des Habsbourg", "la saga des reines" Un livre illustré sur Mozart , un livre sur Monaco...Le dernier qu'il nous présente relate" la saga des Windsor".

    Voici encore un auteur précieux qui offre l'histoire accessible à tous.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Silène Edgar

    Silène Edgar, une petite découverte, dans les romans historiques adolescents. Une jeune professeure de collège à Guérande, qui après avoir passé un an à Tahiti, écrit une trilogie d'anticipation.(La saveur des Figues, Le bateau Vagabond, A la source des nuages) Elle co-écrit un roman qui me tente "14-14", réunissant deux jeunes gens, l'un vivant en 1914 et l'autre en 2014..

    Elle signe son dernier roman parut en Juin 2017, "42 jours".

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

    Un petit livre, coup de foudre immédiat...Dominique Chipot a écrit des Haïkus(Définition: genre poétique japonnais formé de 17 syllabes) et Joëlle Ginoux-Duvivier a fait les illustrations de ce petit livre blanc et noir, au couleur du chat....Auteur-illustrateur passionné et fascinée par les chats. Elle les croque merveilleusement!

     

    La Diva du salon...J'ai nommé la bien aimée et bienveillante Amélie Nothomb!

    Le livre sur la Place 2017

     

    L'an dernier, elle n'était pas venue irradier le salon. La personne incontournable, d'autant plus qu'elle a toujours le sourire et une parole aimable pour chacun. Sans parler de sa prodigieuse mémoire qui lui permet d'entrer dans l'intimité de ses fans.  Elle attire les foules. Et je la trouve de plus en plus belle!

    Elle vient présenter "Frappe toi le cœur". Et ses révélations sont choquantes et contradictoires, avec son élégance, son sourire et sa douceur. Elle va nous parler de ces voix ennemies en elle à la suite de ce drame. Quel chemin, Madame! Nous avons encore plus de respect pour vous , si c'est possible! Je comprends peut-être mieux vos grands chapeaux qui vous protègent...

     

    Le livre sur la Place 2017

    Alice Zeniter, née en 1986, est une jeune romancière (fraîche et accessible )qui vient présenter son sixième livre, "L'Art de perdre", ou l'histoire d'une jeune femme qui part à la recherche de l'histoire de sa famille algérienne et surtout des harkis...sans terre. 

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Jean Christophe Rufin

    Jean Christophe Rufin est le 39° président du Livre sur la place! Il est né en 1952, à Bourges. Académicien mais surtout, médecin des hôpitaux de Paris( neurologie, psychiatrie..)! Il a été élevé par ses grands parents, d'ailleurs son grand-père est médecin et ancien résistant! Il est devenu un des pionniers de Médecins sans frontières...! Diplômé de l'Institut d'Etudes politiques, il "entre" en politique ..va au Brésil..conduit des missions humanitaires...il se dit auteur peintre... Il a eu plusieurs vies et n'en finit pas...D'ailleurs un journal titre "les 1001 vies de Rufin"!

    Il vient présenter "le tour du monde du roi Zibeline"

     

    Côté Bandes Dessinées...

    Je découvre les illustrations d'un livre pour enfant absolument merveilleuses. Elisabeth K Hamon a le pinceau d. Il existe également le conte de "Maritcha et Marie", un joli conte bulgare, à mi-chemein entre "le petit Poucet" et "Cendrillon"

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

    Et pour le plaisir de les voir dessiner comme on parle...

     

    Didier Crisse..

    Le livre sur la Place 2017

     

    Rony Hotin, né en 1985.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Le Toulousain Clapat, qui ne manque pas de générosité!

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Il est temps de se rendre à l'hôtel de ville pour un entretien avec Bernard Pivot.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Il nous présente son livre" La mémoire n'en fait qu'à sa tête"

    Il livre des petites histoires éparses, des souvenirs insignifiants, nous confie t'il, à l'image de sa première gifle qu'il a reçu de son père parce qu'il avait lancé le ballon dans une vitre. Alors que "la première gifle d'Ormessan a plus de pananche". Il l'a reçu de son père aussi, alors qu'il applaudissait des jeunes gens en train de défiler, mais les faits se déroulaient en 1936, à Munich! Il s'agissait des jeunesses hitlériennes.

    Il est né à Lyon, et a écrit son premier roman à 23 ans:"l'amour en vogue".Il est obligé de changer la fin, sur les conseils de son éditeur, car elle manque d'optimisme!

    Il se trouve mauvais auteur et préfère se tourner vers le journalisme. Il passe un entretien d'embauche pour le figaro littéraire, qui est catastrophique: il ne connait pas Yourcenar..on lui demande:"est ce qu'il vous arrive de lire?" Ce qui va le sauver, c'est de parler des vignes de sa mère dans le beaujolais et de proposer un tonneau de 5 litres. On lui conseille de prendre 3 livres et de les lire..à partir de ce jour, il deviendra un lecteur assidu , "boulimique".

    Et quelle chance d'être payé pour lire!!!

    Il a interviewé Karen Blixen un an avant sa mort."Une toute petite chose"...qui parlait bien le français.

    Puis 27 ans pour l'émission "Apostrophe".. Il y avait Françoise Sagan, son débit saccadé, ses cigarettes rivées à la lèvres. Il aurait aimé échangé avec elle sur Lyon: ils étaient du même âge et on traîné dans les mêmes rues pendant la guerre. Il y a eu aussi Simone de Beauvoir et ses silences...

    Il raconte notamment une anecdote sur une de ses interview à découvrir dans le livre!

    Un regret, celui de ne pas avoir invité Romain Gary qui "avait sa place dans l'émission"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une mort absurde de Laura Wilson.

    Lecture de vacances. Le genre de lecture que l'on préfère au film du soir.

    Une histoire qui nous plonge dans Londres des années 1945, un Londres à bout de souffle des V1, des privations, du blitz, de l'éloignement des enfants vers les campagnes...(d'ailleurs, cet effort de guerre concernant la future génération n'est pas assez mise en avant. L'effort et l'investissement de toute une nation pour protéger leurs enfants, leur Futur, au dépend de séparations douloureuses, et d'une surcharge de responsabilités pour des familles d'accueil.)

    Un policier, Stratton, honnête travailleur, mari et père de famille, sauve d'un bombardement une femme..lourdement traumatisée.

    Aux abords d'un hôpital, non loin de là, un médecin est retrouvé mort, sur des gravas..et cet honnête policier suit son intuition...il pourrait s'agir d'un crime...

    Immersion complète dans cet univers anglais,et au sein d'un hôpital.

    Je ne dévoilerai rien de plus...

                                                                          Laura Wilson...

    Une mort absurde de Laura Wilson.

    Laura Wilson.

    Romancière britanique, née en 1964.

    Etudes supérieures en littérature anglaise.

    Quatre romans autour du personnage Stratton...que je vais m'empresser de lire, bien sûr!

    D'autres romans policiers à son actif, comme "L'amant anglais", "Les reclus"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Je disais bien à mon mari combien il était agaçant d'être dérangée par des appels de prospection!

    Contre le télémarketing!...non, ce n'est pas moi...c'est juste une personne heureuse de répondre au téléphone!

    Je me suis élaborée une liste de réponses qui coupaient court au bagou du téléprospecteur, dans le style:

    -Désolée, je ne suis pas propriétaire!

    Cette réplique fonctionne pour la plupart des cas!

    Vous avez aussi:

    -Je n'ai pas de congélateur!

    Vous avez compris que je parle de la téléprospection pour des produits surgelés!

    Contre le télémarketing!

    La réaction est immédiate et dépitée, quant à moi, je jubile de mon petit mensonge!

    Mais, je réponds. Et ces appels finissent par être une intrusion dans l'intimité....le téléphone, c'est moi qui choisis!

    Ayant été lui-même dérangé entre midi et deux, mon Minou a pris le taureau par les cornes( Comment se fait-il que je ne l'ai pas fait! ...c'est probablement, plus masculin comme réaction!...), et a appelé le 1014.

    C'est-à dire France Télécoms....ils se chargent de vous désinscrire des listes de télémarkéting, en 3 jours!

    A la réflexion...s'ils nous désinscrivent, c'est qu'ils nous ont inscrits!....GRRRR!

    Merci France Télécoms!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un bouquet détonateur de souvenirs...la photo arrive!Le bouquet trône sur la table...il y a une harmonie chaleureuse de couleur qui la fait sourire...La chaleur diffuse toujours un sentiment apaisant, décontractant sur elle.

    Fille du sud, du pays au 300 jours de soleil.Elle vient de là-bas, et le revendique sans le savoir avec une chanson dans chaque mot. Accent qui agit comme détonnateur de sourire en Lorraine.

    Elle jette un coup d'oeil à travers la baie, et constate que le vent souffle toujours en tempète, avec la pluie froide qui claque les vitres.

    -Au moins, pas besoin de laver les vitres avant le printemps prochain! Je suis tranquille pour quelques mois....

    Son regard revient au bouquet; 20 roses rouges, oranger, roses, prêtes à s'épanouir.

    Cette attente les rend plus belles et attirantes.

    Elle se défend toujours d'acheter des fleurs: "bah! C'est inutile!", mais quand on lui en offre, c'est à chaque fois une réhablilitation d'ornement. Peut-être inutile mais si bienfaisant!

    Le petit mot qui les accompagne ajoute une note de nostalgie réconfortante.

    A 900 km d'ici, une jeune fille pense à elle, à eux et regrette l'éloignement imposé par cette distance cassante de liens, alors qu'à une époque elle vivait si souvent au sein de leur foyer, partie intégrante de chacun d'eux.

    Elle est renvoyée à cette époque, à ces lieux si différents, était-ce vraiment dans cette vie? Tant d'évènements se sont produits depuis...elle est dans un ailleurs,  habitée par des pensées qui se bousculent, un peu perdue, s'agrippant à l'écriture, aux multiples activités, et à certaines personnes qui éclairent heureusement son présent ...

    Un bouquet, des souvenirs, ...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Marre des démarcheurs au téléphone?

    Marre du télémarketing?

    Marre de cette intrusion dans votre domicile, de ses voix autoritaires qui vous scandent des informations et des questions dirigées vers un oui qui vous oblige à écouter la suite...?

    Qu'à celà ne tienne! 

    J'ai LA solution! UNE seule réponse...!!!

    On vous propose une cuisine, un diagnostic consommation, un traitement pour votre toiture...et que sais-je encore!

    Il vous suffit de placer, au seul moment où c'est possible, c'est à dire quand votre interlocuteur reprend sa respiration:

    "ha, je vous arrête, je ne suis pas propriétaire".

    La première fois que j'ai énoncé cette réponse, j'étais mal à l'aise, j'ai rougi, mon rythme respiratoire s'est accéléré: je ne sais pas vraiment mentir!

    Mais la réaction a été immédiate, puisque c'est l'opératrice qui a précipitamment raccroché..

    Quant aux télémarketing pour les produits surgelés,...vous avez compris! Vous n'avez pas de congélateur!

    Voilà, je vous ai fait gagner du temps...de rien, c'est avec plaisir!

    Vous penserez à moi la prochaine fois que vous serez démarchés!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je m'adresse à toutes les mères qui s'apprêtent à accueillir le grand amour de leur enfant au sein de leur maison, en plein coeur de leur foyer. Bien trop prêt du coeur de ce foyer.

    Car il y a danger à recevoir ce nouvel arrivant. Regardez le bien,car un jour, vous ne le saurez pas, mais vous l'embrasserez pour un simple au-revoir et vous découvrirez que c'était un adieu.

    Alors que votre raison, vous somme de mettre une distance respectable avec cet Autre. Cet Autre est tant collé à votre propre merveille qu'il en est éclaboussé, et lui et elle , et elle et lui , et EUX!  C'est ça! Elle est devenue Eux. Il n'y a plus l'un sans l'autre. Il y a juste cet amour dévorant , ces rires niais craquants, ces étoiles dans les yeux. Ces mains qui se tiennent.  Et vous, vous étes le spectateur émerveillé. Votre coeur aimant de maman s'agrandit. Il y a des rires, des soins, des vacances, des jeux, des connivences, des repas...

    Et, puis un jour, plus rien!

    Votre enfant semble avoir une autre apparence, un profil arraché de cet Autre.

    Et autour de vous, il y aura des: l'amour, ça va , ça vient. Ils étaient trop jeunes. Il y aura un autre amour.Mum...Relativise, que diable! ya des choses plus graves! Mum...

    Bien sûr! Mais nous on reste là, avec une place en moins. Et c'était une très jolie place. Il était bien placé A côté d'elle , donc très proche de moi....

    La vie est faite de départ, de séparation, de deuil. On le sait bien mais ce n'est pas pour autant que l'on peut s'en défendre.

    A chaque fois, j'en ressort chiffon, chiffon froissé, usé, bon à jeter!

    Je suis peut-être moins armée car trop usée à cette pratique.

    Mes parents n'ont pas eu ce problème avec moi.

    Le premier garçon que je leur ai présenté, réunissait à peu près tout ce qu'ils pouvaient execrer. J'avais fait fort! J'étais passablement fière de moi en lisant la désaprobation dans leur regard. Passage rebelle obligatoire! Mais il était craquant tout de même..enfin à mes yeux et à ceux de beaucoup de filles!

    Au moins, j'étais la seule concernée dans cette relation.C'est peut-être plus profitable à un couple d'être face à lui-même et non pas imbriqué dans un relationnel qui enserre les liens. Sortir de cette emprise devient bien trop compliqué et implique trop de monde.

    Pourtant, l'amour s'expose.

    L'amour se chante à tue-tête! Une harmonie à deux voix. L'un et l'autre à l'unisson. Des gammes qui montent aussi vite qu'elles descendent,un choeur à deux tellement il est bruyant de passion.

    Je n'ai pas vu la chose venir, ou plutôt pas voulu voir. La vie était bien comme ça.

    Comme avant, avec ces chers petits...

    Le temps, aide-moi vite....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique