• Accueil

     

    Agnès Obel peut accompagner votre lecture....une voix d'ange étreinte de mélancolie, et je vous amène à ce leitmotiv de ma vie...."La vie n'est pas un long fleuve tranquille ..."

    Une idée sur la raison de cette maxime rendue célèbre par le film? Je pourrais vous parler de déménagements (j'en ai peut-être..20, Ou plus!) de séparations, de maladies...la vie quoi!

    Mais tout est oublié, on s'est refait, ici, portés par le passé...

     

    Si vous voulez connaître mes nouvelles publications,

    Inscrivez-vous:

    A la Newsletter! En haut, à gauche!

    Plus facile pour trouver les nouvelles infos!

    J'ai deux fidèles et je les remercie ! Non, quatre!!! Cinq maintenant...suis fière!A ce jour, j'ai 9 inscrit.s Merci Public, je vous aime......!


    Dans ce blog, vous disposez de plusieurs rubriques:( à droite)

    1. Accueil, ou une vue d'ensemble.(la plainte d'une maman...coeur brisé)
    2. Les infos du jour (je fouille une information et je restitue mes recherches) côté culture...tout est passionnant, j'ai le temps de m'y intéresser pour vous.
    3. Mon p'tit truc (les petits trucs qui facilitent la vie!)
    4. Mon feuilleton préféré ( le début d'un roman?...)
    5. Nancy, je te vis...Mon chemin, notre chemin, ou mon arrivée sur Nancy(Une partie du roman...)
    6. Le p'tit plat du jour..attention pas de la grande cuisine, non, du rapide, bon, simple.
    7. Rubrique, je visite...souvent Nancy. Les atouts culturels de la ville.Avec photos!
    8. Rubriques, mes bouquins. Une idée de cadeau!
    9. Photos de Steph...Images à voir!
    10. Je rénove,ou mes créations..
  • Une mort absurde de Laura Wilson.

    Lecture de vacances. Le genre de lecture que l'on préfère au film du soir.

    Une histoire qui nous plonge dans Londres des années 1945, un Londres à bout de souffle des V1, des privations, du blitz, de l'éloignement des enfants vers les campagnes...(d'ailleurs, cet effort de guerre concernant la future génération n'est pas assez mise en avant. L'effort et l'investissement de toute une nation pour protéger leurs enfants, leur Futur, au dépend de séparations douloureuses, et d'une surcharge de responsabilités pour des familles d'accueil.)

    Un policier, Stratton, honnête travailleur, mari et père de famille, sauve d'un bombardement une femme..lourdement traumatisée.

    Aux abords d'un hôpital, non loin de là, un médecin est retrouvé mort, sur des gravas..et cet honnête policier suit son intuition...il pourrait s'agir d'un crime...

    Immersion complète dans cet univers anglais,et au sein d'un hôpital.

    Je ne dévoilerai rien de plus...

                                                                          Laura Wilson...

    Une mort absurde de Laura Wilson.

    Laura Wilson.

    Romancière britanique, née en 1964.

    Etudes supérieures en littérature anglaise.

    Quatre romans autour du personnage Stratton...que je vais m'empresser de lire, bien sûr!

    D'autres romans policiers à son actif, comme "L'amant anglais", "Les reclus"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Je disais bien à mon mari combien il était agaçant d'être dérangée par des appels de prospection!

    Contre le télémarketing!...non, ce n'est pas moi...c'est juste une personne heureuse de répondre au téléphone!

    Je me suis élaborée une liste de réponses qui coupaient court au bagou du téléprospecteur, dans le style:

    -Désolée, je ne suis pas propriétaire!

    Cette réplique fonctionne pour la plupart des cas!

    Vous avez aussi:

    -Je n'ai pas de congélateur!

    Vous avez compris que je parle de la téléprospection pour des produits surgelés!

    Contre le télémarketing!

    La réaction est immédiate et dépitée, quant à moi, je jubile de mon petit mensonge!

    Mais, je réponds. Et ces appels finissent par être une intrusion dans l'intimité....le téléphone, c'est moi qui choisis!

    Ayant été lui-même dérangé entre midi et deux, mon Minou a pris le taureau par les cornes( Comment se fait-il que je ne l'ai pas fait! ...c'est probablement, plus masculin comme réaction!...), et a appelé le 1014.

    C'est-à dire France Télécoms....ils se chargent de vous désinscrire des listes de télémarkéting, en 3 jours!

    A la réflexion...s'ils nous désinscrivent, c'est qu'ils nous ont inscrits!....GRRRR!

    Merci France Télécoms!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un bouquet détonateur de souvenirs...la photo arrive!Le bouquet trône sur la table...il y a une harmonie chaleureuse de couleur qui la fait sourire...La chaleur diffuse toujours un sentiment apaisant, décontractant sur elle.

    Fille du sud, du pays au 300 jours de soleil.Elle vient de là-bas, et le revendique sans le savoir avec une chanson dans chaque mot. Accent qui agit comme détonnateur de sourire en Lorraine.

    Elle jette un coup d'oeil à travers la baie, et constate que le vent souffle toujours en tempète, avec la pluie froide qui claque les vitres.

    -Au moins, pas besoin de laver les vitres avant le printemps prochain! Je suis tranquille pour quelques mois....

    Son regard revient au bouquet; 20 roses rouges, oranger, roses, prêtes à s'épanouir.

    Cette attente les rend plus belles et attirantes.

    Elle se défend toujours d'acheter des fleurs: "bah! C'est inutile!", mais quand on lui en offre, c'est à chaque fois une réhablilitation d'ornement. Peut-être inutile mais si bienfaisant!

    Le petit mot qui les accompagne ajoute une note de nostalgie réconfortante.

    A 900 km d'ici, une jeune fille pense à elle, à eux et regrette l'éloignement imposé par cette distance cassante de liens, alors qu'à une époque elle vivait si souvent au sein de leur foyer, partie intégrante de chacun d'eux.

    Elle est renvoyée à cette époque, à ces lieux si différents, était-ce vraiment dans cette vie? Tant d'évènements se sont produits depuis...elle est dans un ailleurs,  habitée par des pensées qui se bousculent, un peu perdue, s'agrippant à l'écriture, aux multiples activités, et à certaines personnes qui éclairent heureusement son présent ...

    Un bouquet, des souvenirs, ...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Marre des démarcheurs au téléphone?

    Marre du télémarketing?

    Marre de cette intrusion dans votre domicile, de ses voix autoritaires qui vous scandent des informations et des questions dirigées vers un oui qui vous oblige à écouter la suite...?

    Qu'à celà ne tienne! 

    J'ai LA solution! UNE seule réponse...!!!

    On vous propose une cuisine, un diagnostic consommation, un traitement pour votre toiture...et que sais-je encore!

    Il vous suffit de placer, au seul moment où c'est possible, c'est à dire quand votre interlocuteur reprend sa respiration:

    "ha, je vous arrête, je ne suis pas propriétaire".

    La première fois que j'ai énoncé cette réponse, j'étais mal à l'aise, j'ai rougi, mon rythme respiratoire s'est accéléré: je ne sais pas vraiment mentir!

    Mais la réaction a été immédiate, puisque c'est l'opératrice qui a précipitamment raccroché..

    Quant aux télémarketing pour les produits surgelés,...vous avez compris! Vous n'avez pas de congélateur!

    Voilà, je vous ai fait gagner du temps...de rien, c'est avec plaisir!

    Vous penserez à moi la prochaine fois que vous serez démarchés!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je m'adresse à toutes les mères qui s'apprêtent à accueillir le grand amour de leur enfant au sein de leur maison, en plein coeur de leur foyer. Bien trop prêt du coeur de ce foyer.

    Car il y a danger à recevoir ce nouvel arrivant. Regardez le bien,car un jour, vous ne le saurez pas, mais vous l'embrasserez pour un simple au-revoir et vous découvrirez que c'était un adieu.

    Alors que votre raison, vous somme de mettre une distance respectable avec cet Autre. Cet Autre est tant collé à votre propre merveille qu'il en est éclaboussé, et lui et elle , et elle et lui , et EUX!  C'est ça! Elle est devenue Eux. Il n'y a plus l'un sans l'autre. Il y a juste cet amour dévorant , ces rires niais craquants, ces étoiles dans les yeux. Ces mains qui se tiennent.  Et vous, vous étes le spectateur émerveillé. Votre coeur aimant de maman s'agrandit. Il y a des rires, des soins, des vacances, des jeux, des connivences, des repas...

    Et, puis un jour, plus rien!

    Votre enfant semble avoir une autre apparence, un profil arraché de cet Autre.

    Et autour de vous, il y aura des: l'amour, ça va , ça vient. Ils étaient trop jeunes. Il y aura un autre amour.Mum...Relativise, que diable! ya des choses plus graves! Mum...

    Bien sûr! Mais nous on reste là, avec une place en moins. Et c'était une très jolie place. Il était bien placé A côté d'elle , donc très proche de moi....

    La vie est faite de départ, de séparation, de deuil. On le sait bien mais ce n'est pas pour autant que l'on peut s'en défendre.

    A chaque fois, j'en ressort chiffon, chiffon froissé, usé, bon à jeter!

    Je suis peut-être moins armée car trop usée à cette pratique.

    Mes parents n'ont pas eu ce problème avec moi.

    Le premier garçon que je leur ai présenté, réunissait à peu près tout ce qu'ils pouvaient execrer. J'avais fait fort! J'étais passablement fière de moi en lisant la désaprobation dans leur regard. Passage rebelle obligatoire! Mais il était craquant tout de même..enfin à mes yeux et à ceux de beaucoup de filles!

    Au moins, j'étais la seule concernée dans cette relation.C'est peut-être plus profitable à un couple d'être face à lui-même et non pas imbriqué dans un relationnel qui enserre les liens. Sortir de cette emprise devient bien trop compliqué et implique trop de monde.

    Pourtant, l'amour s'expose.

    L'amour se chante à tue-tête! Une harmonie à deux voix. L'un et l'autre à l'unisson. Des gammes qui montent aussi vite qu'elles descendent,un choeur à deux tellement il est bruyant de passion.

    Je n'ai pas vu la chose venir, ou plutôt pas voulu voir. La vie était bien comme ça.

    Comme avant, avec ces chers petits...

    Le temps, aide-moi vite....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Voilà un peu plus de deux ans que mon père est mort. Mort, dcd, parti à jamais.

    Il a fermé les yeux dans une pièce où je n'étais pas, une chambre d'hôpital, uniformisée, grise dans mon souvenir, une chambre sans âme qui allait recueillir la sienne.

    Ma mère vit dans son souvenir,dans son passé, murée avec le silence qu'il a laissé derrière lui et toute cette place vide.

    Elle est vide de tout et toujours remplie de lui.

    Ses yeux brillants prêts à deverser son chagrin.

    Je suis incapable de la secouer et de quel droit le ferai-je!

    Mais je ne suis plus que la fille de ma maman, alors, je voudrais ne pas lire le désaroi dans ses yeux, je voudrais ne pas me heurter à l'image de mon père dans ses projections...Et si elle se libérait de son chagrin, je serai moi aussi libérée du mien?

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique