• Trois jours pour le premier salon du livre de l'année, en plein centre ville de la Belle Nancy!

    Trois jours d'effervescence! Auteurs sous chapiteau, conférences, lectures, interview...

    En fin d'article, ne pas manquer des révélations incroyables, sur la vie de Jean-Christophe Grangé...le discret!

    Le livre sur la Place 2017L'image est singulière, un homme oiseau...!!

    Voilà un mois que j'ai épluché le programme...il y a trop de conférences sur des lieux distants les uns des autres! Il faudrait étaler cet événement sur une semaine pour pouvoir vraiment le couvrir!Je dois faire des choix! 

    Je peux constater que ce salon est boudé par les auteurs étrangers...Effet province? 

    Seconde année touchée par les précautions sévères antiterroristes! La place Carrière qui jouxte la place Stan, est barricadée. Du côté de la rue Héré, côté place Vaudémont, côté place saint Epvre et côté pépinière: une seule entrée filtre tous les passages, et nous sommes fouillés, palpés et sondés par un détecteur de métaux! Ainsi sous les arcades, plus d'ambiance orientale avec tapis, coussins et grands voiles pour donner aux lecteurs des apartés intimes.Cette partie est sacrifiée.

    Tout le monde se prête avec complaisance à la fouille qui se déroule au milieu de sourire et de politesses réciproques!

    Me voici sur la place et je découvre comme à chaque fois, avec une certaine jubilation, le thème de la décoration.

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

     

    Nous sommes dans l'élément minéral...des copeaux de bois forment les allées, les bancs en bois offrent une pause sur la pelouse au milieu de parterres fleuris. C'est charmant, et décalé par rapport à l'ambiance générale. Un contraste qui me fait sourire et je me détends tout de suite...

     

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur la place du Palais du gouverneur au fond de la place Carrière.

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur les arcades Héré...

    Cet arbre exotique sera à nouveau à l'honneur pour les jardins éphémères de la place Stan! Je le plains sincèrement de devoir subir les affres du temps de la lorraine! Le thème en sera:

    "Place à l'arbre"

     

     

    Le chapiteau de France Bleu Lorraine est investi..Jack Lang et Jean-pierre Thibaudat présentent leurs livre co-écrit:" Le festival du théâtre mondial à Nancy!" Je me faufile et trouve une petite place sous le chapiteau surchauffé!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Je n'avais jamais entendu parler de ce festival! Cette association est surprenante, pas de traces visibles...je pensais Nancy tournée plutôt vers la musique...opéra, salle Poirel, Nancy Jazz Pulsation!

    Monsieur Lang a du panache. Pour moi,  il incarne toujours cet homme culotté et désinvolte qui a fait une entrée fracassante à l'assemblée, sans respecter le dress code endimanché du début des années 80! Il avait une chemise avec un col Mao, sans cravate!

    Le livre sur la Place 2017

    J'ai été séduite immédiatement! Je ne reviendrai pas sur la création idéaliste de la fête de la musique! un autre atout du personnage!

    Monsieur Lang est en fait un Nancéien! Il a fait ses études au lycée Poincaré. A 23 ans, il joue Caligula! A 25 ans, il aspire à créer un théâtre mondial dans sa ville. Il a des touches de poigne en Gaston Deferre, maire de Marseille. Il agit avec l’énergie et le culot de sa jeunesse, de sa passion pour amener les troupes étrangères ici! et ça fonctionne pendant 20 ans!

    Son grand regret? N'avoir pas pu mettre un successeur à son poste de directeur de festival..il avait bien contacté à l'époque celui qui est, actuellement,  directeur de l'opéra de Paris! Il a refusé. 

    Il ne reste rien de cette aventure si ce n'est... toutes ces personnes qui ,dans l'assemblée, on levé la main, quand la journaliste a demandé s'il y avait des anciens du festival. Tous émus et complices de ces souvenirs.

     

    Je me dirige vers le chapiteau et bien entendu, je m'arrête à l'entrée afin de participer au jeu habituel: présumer le nombre de livres dans les boîtes transparentes où des ouvrages sont entassés pèle-mêle. Cette fois-ci, je ne fais aucun effort, et je triche honteusement en lorgnant sur les réponses de mes voisines très appliquées. Je fais ensuite un calcul à ma sauce et je note :564!

    Peu importe, je perds à chaque fois et je suis toujours loin du nombre!

     

    Ça commence fort avec cet étalage...Claudie Gallay, née en 1961("Les déferlantes" vous happent et vous malmènent au gré du roman qui telle une petite musique lancinante devient assourdissante),Tous ses romans sont en poche, dont "la beauté des jours".

    Le livre sur la Place 2017

     Virginie Despente , (auteur que je n'ai jamais lu, née à Nancy et dont on m'a pourtant vantée les qualités, mais ses univers sombres m'ont ,jusqu’à présent, tenue à distance). Sa vie est une suite d'expériences traumatisantes. Sa hargne sera la bouée salvatrice. Une rencontre pendant ses études, avec un professeur de littérature aux idées différentes, lui a donné les mots à coucher pour en faire un roman dérangeant...et pour cause, tout est vécu et ressenti! Elle est passé par l'école du cinéma de Lyon. Et voilà le résultant époustouflant!

    Olivier Guez, né en 1974, à Strasbourg. Journaliste( dans de grands média comme le New York Times!), il a mené de grandes enquêtes en Amérique Centrale et Moyen Orient. Il est aussi écrivain.

    Il présente son livre "La disparition de Joseph Mengele", le roman vrai de la cavale du docteur fou!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Virginie Grimaldi

    Virginie Grimaldi, et ses romans légers, et frais. Née en 1977, elle vit à Bordeaux. On ne s'y trompe pas quand on voit, la couverture des livres , la bonhomie de l'écrivain et le plaisir non dissimulé des lectrices!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean-Claude Malaval

    Jean-Paul Malaval est né en 1949, en Corrèze, plus exactement à Brive-la Gaillarde. Journaliste, avec des bases d'études de Lettres, il se tourne vers l'écriture , celle "des observateurs de la France provinciale d'hier et d'aujourd'hui". En bref, un auteur précieux, régional , de ceux qui connaissent l'histoire d'une région et vous offre une connaissance d'accès simplifié. ( La belle étrangère, une famille française,les noces de soie, l'armoire allemande...)

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Marc Magro

    Marc Magro, debout derrière ses livres, il fait une promotion avenante de son livre. Je m'approche et je suis tout de suite intéressée pour différentes raisons. Il est médecin urgentiste à Nice, (Je suis niçoise, infirmière et mon fils part faire son internat réa-anesthésie à Nice!! Beaucoup de résonances!) Son livre est un recueil de témoignages après le 14 juillet 2016, meurtrier...Il me le dédicace pour Stephan.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean des Cars

    Jean Des Cars, (duc des Cars) est né en 1943, d'une seconde noce de son père, Guy des Cars. Il passe une licence en droit pour devenir avocat, mais opère un virage vers le journalisme.Après avoir été reporter-rédacteur à Paris-Match, il se lance dans des enquêtes historiques, notamment celle de Louis II de Bavière qui est actuellement une référence! Il se fait un nom, ou plutôt impose son  prénom. Il dédicace son premier livre à son père. On connait ses romans concernant "Sissi, l'impératrice d'Autriche", "la saga des Habsbourg", "la saga des reines" Un livre illustré sur Mozart , un livre sur Monaco...Le dernier qu'il nous présente relate" la saga des Windsor".

    Voici encore un auteur précieux qui offre l'histoire accessible à tous.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Silène Edgar

    Silène Edgar, une petite découverte, dans les romans historiques adolescents. Une jeune professeure de collège à Guérande, qui après avoir passé un an à Tahiti, écrit une trilogie d'anticipation.(La saveur des Figues, Le bateau Vagabond, A la source des nuages) Elle co-écrit un roman qui me tente "14-14", réunissant deux jeunes gens, l'un vivant en 1914 et l'autre en 2014..

    Elle signe son dernier roman parut en Juin 2017, "42 jours".

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

    Un petit livre, coup de foudre immédiat...Dominique Chipot a écrit des Haïkus(Définition: genre poétique japonnais formé de 17 syllabes) et Joëlle Ginoux-Duvivier a fait les illustrations de ce petit livre blanc et noir, au couleur du chat....Auteur-illustrateur passionné et fascinée par les chats. Elle les croque merveilleusement!

     

    La Diva du salon...J'ai nommé la bien aimée et bienveillante Amélie Nothomb!

    Le livre sur la Place 2017

     

    L'an dernier, elle n'était pas venue irradier le salon. La personne incontournable, d'autant plus qu'elle a toujours le sourire et une parole aimable pour chacun. Sans parler de sa prodigieuse mémoire qui lui permet d'entrer dans l'intimité de ses fans.  Elle attire les foules. Et je la trouve de plus en plus belle!

    Elle vient présenter "Frappe toi le cœur". Et ses révélations sont choquantes et contradictoires, avec son élégance, son sourire et sa douceur. Elle va nous parler de ces voix ennemies en elle à la suite de ce drame. Quel chemin, Madame! Nous avons encore plus de respect pour vous , si c'est possible! Je comprends peut-être mieux vos grands chapeaux qui vous protègent...

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Alice Zeniter

    Alice Zeniter, née en 1986, est une jeune romancière (fraîche et accessible )qui vient présenter son sixième livre, "L'Art de perdre", ou l'histoire d'une jeune femme qui part à la recherche de l'histoire de sa famille algérienne et surtout des harkis...sans terre. 

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Jean Christophe Rufin

    Jean Christophe Rufin est le 39° président du Livre sur la place! Il est né en 1952, à Bourges. Académicien mais surtout, médecin des hôpitaux de Paris( neurologie, psychiatrie..)! Il a été élevé par ses grands parents, d'ailleurs son grand-père est médecin et ancien résistant! Il est devenu un des pionniers de Médecins sans frontières...! Diplômé de l'Institut d'Etudes politiques, il "entre" en politique ..va au Brésil..conduit des missions humanitaires...il se dit auteur peintre... Il a eu plusieurs vies et n'en finit pas...D'ailleurs un journal titre "les 1001 vies de Rufin"!

    Il vient présenter "le tour du monde du roi Zibeline"

     

    Côté Bandes Dessinées...

    Je découvre les illustrations d'un livre pour enfant absolument merveilleuses. Elisabeth K Hamon a le pinceau d. Il existe également le conte de "Maritcha et Marie", un joli conte bulgare, à mi-chemin entre "le petit Poucet" et "Cendrillon"

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Et pour le plaisir de les voir dessiner comme on parle...

     

    Didier Crisse..

    Le livre sur la Place 2017

     

    Rony Hotin, né en 1985.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Le Toulousain Clapat, qui ne manque pas de générosité!

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Entretien avec Bernard Pivot.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Il nous présente son livre" La mémoire n'en fait qu'à sa tête"

    Il livre des petites histoires éparses, des souvenirs insignifiants, nous confie t'il, à l'image de sa première gifle qu'il a reçu de son père parce qu'il avait lancé le ballon dans une vitre. Alors que "la première gifle d'Ormessan a plus de panache". Il l'a reçu de son père aussi, alors qu'il applaudissait des jeunes gens en train de défiler, mais les faits se déroulaient en 1936, à Munich! Il s'agissait des jeunesses hitlériennes.

    Il est né à Lyon, et a écrit son premier roman à 23 ans:"l'amour en vogue".Il est obligé de changer la fin, sur les conseils de son éditeur, car elle manque d'optimisme!

    Il se trouve mauvais auteur et préfère se tourner vers le journalisme. Il passe un entretien d'embauche pour le figaro littéraire, qui est catastrophique: il ne connait pas Yourcenar..on lui demande:"est ce qu'il vous arrive de lire?" Ce qui va le sauver, c'est de parler des vignes de sa mère dans le beaujolais et de proposer un tonneau de 5 litres. On lui conseille de prendre 3 livres et de les lire..à partir de ce jour, il deviendra un lecteur assidu , "boulimique".

    Et quelle chance d'être payé pour lire!!!

    Il a interviewé Karen Blixen un an avant sa mort."Une toute petite chose"...qui parlait bien le français.

    Puis 27 ans pour l'émission "Apostrophe".. Il y avait Françoise Sagan, son débit saccadé, ses cigarettes rivées à la lèvres. Il aurait aimé échangé avec elle sur Lyon: ils étaient du même âge et on traîné dans les mêmes rues pendant la guerre. Il y a eu aussi Simone de Beauvoir et ses silences...

    Il raconte notamment une anecdote sur une de ses interview à découvrir dans le livre!

    Un regret, celui de ne pas avoir invité Romain Gary qui "avait sa place dans l'émission"

     Franck Thilliez

    FLe livre sur la Place 2017

     Franck Thilliez, un auteur de polar , né à Annecy en 1973, est pourtant ingénieur. Mais il a des histoires plein la tête et quand il couche son deuxième roman, non seulement il obtient des prix mais une adaptation cinématographique ("La chambre des morts"). Il quitte alors son métier d'Ingénieur pour se consacrer à l'écriture. Il participe aussi à des scénari pour la télé...("Sharko","Angor","Pandémia"...)

    Le livre sur la Place 2017

    Martin Winckler 

     Martin Winckler, né en 1955, a fait des études de médecine et a exercé en tant que médecin généraliste. En 1998, il connait le succès par "La maladie de Sachs". Livre dédié à un ami , médecin, qui s'est suicidé. Son regard sur la médecine est sans concession. Métier imposé par son père, alors qu'il rêvait de suivre des études de journalisme aux Etats Unis. Quoiqu'il en soit, son métier lui a fourni le meilleur des sujets!

    Je vous conseille son blog qui répondra à diverses  questions ...médicales, bien sûr! Par exemple:"tout savoir sur l'implant contraceptif"...martinwincckler.com

     

    Le livre sur la Place 2017

    Françoise Chandernagor.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Erik l'Homme

    Erik l'Homme, un de mes chouchoux...l'auteur de la série Phaenomen... Roman jeunesse..

     

    Le livre sur la Place 2017

    Elise Fisher

    Elise Fisher, la Constante, notre auteur régionale la plus aimée et la plus lue dans la région. Il n'y a qu'à voir les piles de livres qui l'entourent, et les lectrices qui la réclament!

     

    Le livre sur la Place 2017

    Voici un livre pour les lorrains attachés à Nancy. "Nancy, les années bonheur, 1950-1980".

    L'auteur sur votre gauche , Jean-Pierre Puton et son éditeur, à droite, Serge Domini.

    Depuis quelques temps, j'ai été acceptée dans un  réseau Facebook "Nancy rétro" qui me permet de connaitre mieux cette ville. Des informations passionnantes circulent, et des photos...Jean-Pierre Puton en fait partie.

    Voilà la raison pour laquelle je fais la promotion du livre.

     

    Samedi soir, direction place Stan...

    Le livre sur la Place 2017

    En attendant de rejoindre la queue qui se forme devant l'opéra. Un événement que je ne veux pas manquer!

     

    Le livre sur la Place 2017

    Le beau Thibault de Montalembert (qui prête sa voix à Hugh Grant) va lire des extraits des trois tomes de Vernon Subutex de Virginie Despentes.

    Ce fut un moment précieux...une heure suspendue à ses lèvres, à sa voix qui devenait une histoire et toutes les voix de ce curieux roman. 

    L'histoire défile, on est pris dans ses intonations...

    Il finit...le silence retentit, on attend la suite. Puis, contraint d'accepter cette non-fin, on applaudit à tout rompre, presque à bout de souffle. On est fatigué, remué, ému...il faut sortir, et reprendre son souffle!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean-Christophe Grangé et Karine Papillaud

     

    Dimanche après-midi, on file sur Nancy en moto et on se gare tout près la place. On court pour se mettre dans la file qui avance déjà , le long de l'hôtel de ville qui n'était ni plus ni moins , que la demeure du roi Stanislas Lewinscki!

    Nous allons écouter Jean-Christophe Grangé! qui présente son dernier livre, "Congo Requiem" et l'entretien sera animé par une journaliste qui le connait visiblement bien.(Karine Papillaud)

    Pourquoi se fait il si rare? C'est simple! Il travaille, il est obsédé par le travail d'écriture, et n'a pas le temps de faire ses promotions et les tournées.

    Il aime les romans policiers américains et la littérature, les lettres classiques. Il aime qu'une histoire soit bien articulée, précise, fournie, bien documentée. De même que le style est  très important à ses yeux.

    Il présente son douzième roman qui est la suite de "Lontano" paru en 2015. Il s'est attaché à une lignée, à des histoires de pères et fils. Celle des Morvan..des crimes en France à des périodes différentes, avec des résonances surprenantes. Un fils qui va partir au Congo afin d'explorer les mystères de la vie de son père.

    Il voulait faire une saga familiale, parler des liens du sang, et comment se construisent les enfants , contre ou comme leur père....quelle est la part de l'héritage du sang? Où est le libre arbitre de l'enfant?

    Mais une saga au milieu d'une enquête policière. Il trouve que le rythme imposé par la fiction policière est plus propice à la mise en alerte du lecteur. Dans un certain sens, c'est plus simple, car il est difficile d'intéresser un lecteur avec des histoires banales de fratrie! Il y a de fortes chances de décrochage! Alors que son but est de surprendre le lecteur.

    Il a été reporter en free lance pendant 10 ans. Il partait faire des reportages avec un photographe et il étaient attachés à débusquer des sujets inédits. Il passe du temps à la documentation. Ainsi, ses personnages vont plonger dans les entrailles de l'Afrique et découvrir une activité qui pourrait sauver le Congo mais qui va la plonger dans la guerre...Et le fils va remonter le temps, celui des secrets passés qui ont défini ses parents du présent.

    Jean-Christophe Grangé nous avoue alors, qu'il a grandi sans son père! "Je n'ai pas eu de père!"

    Et son grand problème, c'est de penser que c'est Le meilleur Sujet...

    Son père était un "malade mentale" et il lui était interdit de le voir. 

    Il a grandi avec cette influence menaçante, cette présence fantomatique...en "tout  équilibre avec ça ", entre sa mère et sa grand-mère.

    "A mon insu, je suis hanté "par cette problématique. Il parle des rapports père-fils, parce qu'il pense que ça intéresse tout le monde!

    C'est un peu ce que l'on va retrouver dans la fratrie Morvan, les enfants ont peur du père menaçant.

    Quant à lui, il a enclenché très vite la machine à inventer des histoires ! C'était une façon de répondre à ses questions, et de  transformer sa hantise, en bonne énergie. La violence l'a hanté et il la couche sur papier pour mieux se réconforter. Ecrire est devenu un plaisir fascinant.

    Le lecteur qui lit ses livres, se retrouve avec lui à un carrefour, celui de la noirceur humaine. 

    On aime se faire peur, comme les enfants avec les contes. C'set ainsi qu'il partage...

    Le sujet de son prochain livre...Paris et le porno! 

    C'est certain, vous nous surprenez toujours Monsieur Grangé.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Une histoire bien relatée dans ce documentaire , la véritable histoire humaine de cette maladie sans frontière qui a ébranlé le monde, et continue ...

    Le HIV fait partie de notre culture et le connaître, c'est maîtriser sa santé et ceux de nos proches.

    Bonne vision...

     

    Et pour en savoir un peu plus, ce documentaire de l'inserm.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Victoria Hislop

    Une femme de littérature, née en 1959, qui se lance dans l'écriture et crée la surprise et l'engouement dès l'apparition de son premier roman paru en 2005: "L'île des oubliés"

    D'ailleurs, elle sera surnommée "la reine Victoria" de la littérature anglaise.

    Victoria Hislop est née en Angleterre, à Bromley, un quartier de Londres.

    Elle est diplômée de la très sérieuse université d'Oxford, en littérature, bien entendu!

    Alors qu'elle a 23 ans, Emily née, puis 3 ans plus tard, Williams.

    Elle travaille quelques années dans l'édition puis comme journaliste free lance et collaboratrice du Daily telegraph.

    Actuellement, elle vit dans le Kent, soit le Sud Est de l'Angleterre, avec son mari et ses deux enfants.

    Son époux est journaliste et humoriste!

    Victoria Hislop

    La famille au complet.

    Des vacances en Crête en famille, des visites touristiques sortant des sentiers battus et la découverte de Spinalonga.

    Un coup de cœur, des recherches tournant à l'obsession et 3 ans plus tard, un roman !

    Depuis 2009, elle partage sa vie entre l'Angleterre et la Grèce...son attachement à ce pays, la re-connaissance de son histoire, de son passé, teintent ses romans de telle sorte que nous n'avons qu'une envie: celle de se confronter à ce pays et oublier tous nos clichés de carte postale. Et voir cette terre avec compassion.

    Victoria Hislop

    Victoria Hislop

    Le tunnel, pour ceux qui connaissent l'histoire...

    Victoria Hislop

    Spinalonga

    Victoria Hislop

     

    Victoria Hislop

    Victoria Hislop

    Les oubliés...

    Il faut savoir que "l'île des oubliés" a eu du mal a intéresser un éditeur..."L'histoire d'un hôpital, de lépreux?...Bof!"

    Et voilà que 2 millions de lecteurs s'arrachent ce livre..une fenêtre ouverte sur le monde

    Elle parle couramment français.

    Pour preuve cette vidéo dans laquelle elle présente son livre, "La ville Fantôme" avec une finesse qui révèle celle de son écriture.

     

    Elle a eu l'idée de ce livre en 1977, alors qu'elle était étudiante et en voyage pour six semaines en Grèce. Ils étaient les tout premiers étrangers à voyager dans le nord de l'île après l'invasion turque en 1974. La ville était en ruine et le demeure. Il y a 10 ans, elle y retourne et sa colère se meut en rage d'écrire...écrire la bienveillance et la tolérance.

    Et elle écrit, écrit..elle puise sa source d'inspiration en Crète, en Grèce, puis revient et redevient la reine Victoria de littérature entre les murs de la bibliothèque Saint-James Square. Un endroit plus propice au travail et à la rigueur...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Lunéville est boudée par sa grande sœur, Nancy, alors que cette petite ville se refait une beauté depuis quelques années.

    Lunéville comprend en son centre Le château de Stanislas, le bon roi Lorrain, et polonais. Je reviendrai sur cette ville et son histoire..

    Mais il est bon à savoir qu'à quelques pas du Château et tout contre la synagogue, un amour de boutique se niche douillettement, avec une enseigne très appropriée:

    "La vie de château"

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

    Synagogue datant de 1786...A gauche "La vie de Château"(Enseigne à venir..)

    Rue Castara.

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Une boutique de décoration, telle qu'on en  rêve..presque un  intérieur dans lequel on jetterait un regard insistant et indiscret afin de se repaître du spectacle. Sans compter le parfum à saisir!

    Un endroit à découvrir lentement, sous le regard bienveillant et toujours émerveillé de sa propriétaire, amoureuse de beauté délicate.

    Madame CUINAT Corinne.

    Visite Guidée...

    Découverte d'un luxe raffiné...(à noter que les prix sont abordables!)

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

                                                  La vitrine annonce la couleur....puis l'entrée...

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Autour de la cheminée...

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Thèmes du champignon sous toutes ses formes....

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Je vous laisse découvrir cette surprenante bobine avec ses ciseaux intégrés!

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Vous pouvez voir les meubles miniatures et l'ange, couleur argent...

    La propriétaire choisit les  artisans et les marques avec lesquelles elle travaille, mue par son attirance personnelle...

    Ici, des oiseaux ...(Meander déco)

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Un agencement en fouillis pour ces boîtes et bocaux précieux...

    Les meubles sont également en vente...des pièces uniques!

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Côté Château... 

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Coté vaisselier....

    il regorge de trésors...

    Thés, bougies, vaisselle anglaise, serviettes papiers...

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Boîtes à chapeau, coussins, lampe de chevet à chapeau dentelle...

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

     Cartes anciennes à accrocher...dentelles toujours présentes!

     

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

     

    Tout est dans le détail...et le tout est charmant!

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Avec le sourire discret des anges...

     

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Mon ange préféré....

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Encore un ange discret près des parfums de maison, "Geodesis"...

     

    Un dernier petit coin...pour clore la visite...

     

    Un amour de Boutique à Lunéville..

     

    Assurément, le choix est difficile...

    La suite pour Noël...

    A voir et revoir...

    Vous serez bien accueilli, même si vous ne faites que les curieux....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Gaumont a fêté ses 120 ans d'existence, l'an dernier.

    Léon Gaumont s'intéresse à la photographie en 1885, et il n'imagine pas que cette passion va aboutir sur un grand empire, 120 ans plus tard.

    La firme est née en même temps que le cinéma. 

    La plus longue histoire du 7°art!

    Petit Poucet ( 190 Millions de chiffres d'affaires) dans l'industrie mondiale, mais toujours présente sur  scène, aux côtés d'un géant comme Warner (5 Milliards pour 2013)

    Société de Distribution, Production, et d'exploitation. 

    Léon Gaumont.

    Né le 10 Mai 1864.

    A Paris.

     Obligé d'abandonner ses études à l'age de 18 ans, il poursuit néanmoins des cours du soir.

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

    Léon Gaumont commence par travailler dans l'entreprise de Jules Carpentier(ingénieur spécialisé dans l'optique). Il quitte l'entreprise pour le Comptoir Général de la photographie, qu'il rachètera l'année suivante, sous le nom de "Gaumont et compagnie".

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

    Il vend des phonographes.

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

    Puis il se tourne vers le cinématographe, impulsé par les Frères Lumière.

    Alice GUY, sa secrétaire, propose des petits films qu'elle met en scène.

    Petite histoire de la société Gaumont.

    Léon acquièsce  mais pour la petite histoire, elle doit travailler ces scènes filmées en dehors de son temps de travail! Il ne devait pas vraiment y croire! Aidée du futur directeur artistique, elle saura imposer ses scénettes, qui permettait au départ de vendre les appareils.

    Elle est la Première cinéaste! Elle a produit 300 petits films!

    J'ai trouvé un de ses films, datant de 1907!

     

     

    Ensuite, ces films  sont vendus aux forains, seuls distributeurs !

    L'idée de génie de Gaumont, est d'arrêter ces ventes qui lui rapportent peu, et d'établir une société de location de film.

    Et la fonction de Distributions de film, est née.

    Puis, il s'associe à des industriels comme Gustave Effeil, pour se lancer dans la production de film.

    Il assoit son pouvoir, avec l'achat de salle de cinéma qui distribuerons ses propres productions. Un Grand Homme d'affaires!

    Sur les conseils de  Louis Feuillade, son directeur artistique, ingénieux, il produit des "séries"  qui passionnent déjà!

    En 1925, il signe un accord de distribution avec la Métro Goldwin Meyer.

    Il se retire des affaires en 1930, âgés de 67 ans.

    Retiré à Sainte Maxime en Provence,

     

    Gaumont sans Léon.

     

    La société est rachetée en 1930 par un groupe mené par Havas.

    Dans les années 70, une grande famille protestante ( les Shlumberger, leader mondial des services pétroliers) entre en jeu.

    Geneviève Shlumberger, passionnée de cinéma, a 2 fils, Nicolas et Jérôme.

    Petite histoire de la société Gaumont. Nicolas Seydoux

     Le jeune Nicolas Seydoux, âgée de 35 ans doit rajeunir et impulser une nouvelle direction à Gaumont. Le cinéma d'auteur s'avère un flop, sans bénéfices.

    Sa fille, Sidonie Dumas, reprend le flambeau après être passé au plus bas de l'échelle, pour gravir les échelons.

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

    Gaumont innove en matière d'exploitation,et de productions, avec en plus, un pôle multimédia , centré sur internet, les jeux vidéo, et les dessins animés.

    Elle a très vite adhéré au projet Netflix.( qui fait trembler Canal!)

    Gaumont  participe pour Netflix, à la création de séries( "Hemlock Grove"...) 4 à 5 par an .

     Le tournant est amorcé!

    Et si vous vous posez la question à propos de Léa Sydoux....oui, il s'agit bien de la même famille!

     

     

    Gaumont palace.

     

    Situé: 1 rue Caulaincourt, dans le 18° arrondissement.

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

     

    En 1911, il eut l'idée d'acheter l’hippodrome de Clichy, construit pour l'exposition universelle de Paris.

    Il construit à sa place, le Gaumont Palace qui fut la plus grande salle ...du monde! puisqu'elle pouvait accueillir jusqu'à 4500 personnes!

     

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

    Le cinéma draine un vaste public parisien, et des lignes d'autobus sont mises en circulations, permettant de s'y rendre et d'en revenir, le soir tard.

    En 1931, la firme inaugure une nouvelle façade art-déco et augmente sa capacité, jusqu'à 5000 fauteuils.(Ou 6000...plusieurs infos, et des chiffres différents..?)

     

    Petite histoire de la société Gaumont.

    Cette salle compta des milliers de spectateurs jusqu'en 1972.

    1973: le cinéma est rasé...

     

    Aller au cinéma, à cette époque des grandes salles, était une sortie complète. En effet, le spectacle commençait par des numéros de music-hall, puis les fameuses informations et documentaires Gaumont. Et, le meilleur pour la fin, le film! Il y avait de la magie! Sans compter sur les entractes, ponctués de publicités, et la possibilité de s'abreuver au bar du cinéma.

     

     Le logo Gaumont.

     

    On l'appelle le logo à la Marguerite.

    Marguerite était le prénom de sa mère.

    Ainsi, en hommage, il frappe son logo de la fleur.

    Elle sera toujours présente.

     

    Avant

    Après

     Le lifting du logo permet de se débarrasser de l'emblème encombrant pour l'alléger, voire, l'illuminer! Les pétales prenne la forme d'un halo lumineux(Logonews)

    Le respect de ce logo est poussé à l’extrême puisqu'en 2006, le musée virtuel Gaumont ouvrira ses portes le jour de la sainte Marguerite, le 16 Novembre. Je suis probablement sensible à ce sujet étant donné que ma très aimée grand-mère se prénommait Marguerite!

     

    Je vous propose ce reportage...et fort de votre lecture, vous devriez noter quelques manques ou une erreur...

     

    Gaumont est associé à Pathé, l'éternel concurrent, dans le regroupement d'archives cinémathèques.

     

    Les films Gaumont.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un nom, Sarah Rockmore, associé à un instrument..

    Le thérémine! 

     

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Définition:

    Le thérémine est un instrument inventé en 1920 par Léon Theremin.

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Un instrument électronique qui plus est. Donc l’ancêtre, l'initiateur, de la musique électronique..un instrument moderne!

    Un instrument qui a la particularité de produire de la musique sans être touché par l'instrumentiste!

    Composé d'un boîtier et de deux antennes, l'une verticale et l'autre horizontale.

    La hauteur de la note se commande en approchant ou en éloignant la main gauche de l'antenne vertical.

    Le volume, lui, est géré de la même manière au niveau de l'antenne horizontale.

    Suite à une discussion à propos de cet article, je précise que le son est émis uniquement grâce à des ondes...

    Le joueur s'appelle un thérémiste.

    Voici un enregistrement de Léon Theremin:

     

    Clara Rockmore naît en 1911, le 9 Mars, à Vilnius en Lituanie.

    Elle débute l'apprentissage du violon très tôt . Petit prodige vite décelée, elle entre au conservatoire de Saint-Pétersbourg à l'age de 4 ans.

    Elle passe l'audition debout sur la table, étant trop petite!

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Suite à des problèmes de santé dû à une  malnutrition sévère, elle est obligée de s'orienter vers un autre instrument.

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Elle fait la connaissance fortuitement de Theremin et de l'instrument qui est encore au stade expérimental.

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Elle va travailler avec lui, et  perfectionner l'instrument.

    Son atout: une oreille absolue et une connaissance musicale solide.

    Elle a réussi à imposer cet instrument.

    Le thérémine et Sarah Rockmore

     

    Elle se produira pendant plus de quarante ans, soliste à New York, Philadelphie et Toronto.

    Elle meurt à New York en 1998, le 11 mai.

     

     

    Le thérémine et Sarah Rockmore

     

    Clara avec Theremin en 1991.

    Pour la petite histoire, il lui a demandé sa main à plusieurs reprises mais elle a épousé un certain Rockmore!

    Google lui rend hommage avec un doodle(  Un Griffonnage) , elle aurait 105 ans ce jour, le 9 Mars 2016.

    Le thérémine et Sarah Rockmore

    Merci Google de m'avoir inspirée cet article!

    Voici une vidéo que l'on vient de me faire parvenir et qui confère une utilisation moderne de cet instrument curieux.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique