• Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Ce mois de Septembre est toujours très chargé en animations..un peu comme s'il fallait nier l'approche des frimas d'octobre et se noyer dans une excitation quasi estivale!

    Ce vendredi 13 est classé jour intouchable pour moi, orienté vers la Place, les livres, ma passion....

    Mon mari,  avant de partir, me conseille de prendre un parapluie....non, il ne pleuvra pas et rien ne pourra altérer ma bonne humeur.

    Je pars, prête pour l’aventure, à la découverte de mes héros, les écrivains.

    Dans quel écrin va se poser le barnum?

    Un jardin éphémère élaboré, fleuri, ...

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

    Les contre allées plus intimes par la profusion de plantes en pots.

    La couleur des pots donne une note joyeuse: le rose.

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

    Ouf pas de vert pomme! Une couleur tant usée dans mon lotissement que j'en suis écœurée!

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

     Annie Butor.

    Ravie par cette ambiance que je trouve plus réussie que l'an dernier,(voir mon article: Le Livre sur la Place 2012), je passe devant France Bleu . Une interview de la belle-fille de Léo Férré, Annie Butor.

    Elle a écris: "Comment voulez-vous que j'oublie".

    Je l'avais déjà entendue sur France Inter et j'ai tout de suite reconnu les accents de son discours réhabilitateur à l'égard de sa mère. Drôle d'histoire entre Madeleine, 20 ans de plus que Léo et un rôle méconnu de mentor...Une histoire sombre avec la présence d'une chimpanzé, devenue dangereuse, mais trop impliquée dans la curieuse vie de Madeleine....

     

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

    Je passe devant le hall des forums...

    Amélie Nothomb. 

     

    Amélie Nothomb avec toute son exceptionnelle bonhommie, raconte à nouveau l'histoire de son livre qui n'est autre qu'une partie de son histoire....Son nouveau livre: "La nostalgie heureuse". A lire!

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)La photo n'est pas de moi!

     

    Elle a vécu jusqu'à l'âge de 5 ans au Japon, élevée par une nourrice si maternante qu'elle avait rempli son horizon d'enfant de regard bridé, de politesse extrême, et d'amour. L'autre partie de sa vie, jusqu'à ses 21 ans, ce sont passés dans un amour inconditionnel à sa patrie, le Japon. ne disait elle qu'elle était japonaise et la perplexité des gens la poussait dans ses retranchements: je leur prouverai que je suis japonaise.

    A 21 ans, elle prend un billet d'avion pour le Japon. Un aller simple!

    Elle est partie à la conquête de son pays, mais avec son vécu. Elle a sillonné le monde au gré des affectations professionnelle de son père, diplomate belge. La culture japonaise est si particulière et unique.

    Elle est allée de situation cocasse en déconvenue...c'est ce qu'elle raconte avec brio dans "Stupeurs et tremblements".

    Elle n'a pas eu le courage de finir une histoire d'amour...elle a fui le Japon, 7 jours avant de se marier."Ni d'Eve, ni d'Adam".

    Elle s'est déshonorée aux yeux de sa patrie et a conservé en elle  l’échec et la honte.

    Elle sera réhabilitée aux yeux des japonais quand celle ci écrira une nouvelle qui sera ajoutée au livre "Stupeurs et Tremblements", car les fonds recueillis serviront aux victime du séisme du 11 mars 2011.

    En 2012, elle retourne au Japon pour" être sauvée par lui"... un reportage de France 5 l'a suivie..et elle a écrit son dernier roman qui commente ce reportage.

    Pourquoi écrire ce livre? Il existe un reportage,cette histoire vit déjà....

    Mais pour Amélie, tant que les mots n'ont pas été mis sur une histoire, celle-ci n'existe pas....

    Évangile selon Saint Jean, "au début, il y avait le Verbe"...à méditer!

     

    Bien sur, je participe au jeu, à l'entrée ...deviner combien de livres dans la boite transparente où s'entassent des romans à peu près rangés...je compte chacune des piles...j'ai dit 264!

    Je ne gagne jamais! Je ne risque rien....en tout cas, je ne jouerai pas au loto sous prétexte de vendredi 13!

    Et je pénètre dans l'antre...moment magique. Je me pose.

     

     Une scène cocasse!

    Je saisis le plan sans le regarder. Je découvre l'espace avec un délicieux sentiment de bonheur qui provoque un sourire probablement un peu niais! Peu importe, les petits bonheurs sont si proches! Et accessibles!

    Je flâne, je découvre le nom des auteurs, je repère quelques attroupements ...et j'assiste ainsi à une scène :

    Un stand, des livres pour enfants, une illustratrice présente les livres à un petit groupe d'élèves. Sur son côté gauche, sont disposées de jolis marque-page, avec un prix affiché de 50 centimes. La scène est posée, calme, quasi immobile mais sur le côté gauche un mouvement trop rapide attire mon regard et celui de l'illustratrice: nous découvrons alors, une vieille dame, voûtée, mue d'une surprenante célérité... avec dans sa main, plusieurs marque pages! J'étais sous le coup de l'étonnement, interdite,  alors que l'illustratrice , agile,se fondait tel un éclair sur sa proie.

    La petite dame s'est figée et a feint l'étonnement. " je ne savais pas que c'était payant...ils sont si jolis que je n'ai pas résisté....", un petit sourire ingénu au coin des lèvres....Je venais d'assister à un véritable vol, perpétré par une improbable voleuse!....

     

     Laure Adler.

    La couverture d'un livre interrompt ma progression.

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

    J'ai toujours été captivée par ce portrait de femme...il s'agit de "Rêves" ou "Sogni" peint par Vittorio Mattéo Corcos, en 1896......

    Laure Adler s'est associée à Stefan Bollman pour décrire le rapport complexe de la femme avec le livre depuis le début du Christianisme...Saviez-vous que, la Bible a été interdite aux femmes, pendant des siècles  pour devenir le seul livre autorisé?...Hum!

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Voici le deuxième volume: L'une décrit cette conquête du Livre vers un pouvoir intellectuel, et l'autre sur l'histoire de toutes ces peintures de lectrices....

     

    Une histoire qui fait rêver: OKSA POLLACK

    Tiens voici le stand vide, bien sûr( les écrivains ne se déplacent pas vainement, la plupart du temps)de l'auteur d'OKSA POLLOCK, Cendrine Wolf.

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Cendrine Wolf et Anne Plichota ont écrit une série fantastique en 6 volumes.

    Surprenante histoire pour ces deux amies bibliothécaires à Strasbourg, qui se connaissent depuis 20 ans...Un sentiment d'ennui qui révolte Cendrine.Le 31 Décembre 2005, germe  l'idée d'une histoire. Elles l'écrivent à quatre mains, fébrilement.

    L'histoire d'Oksa, une jeune fille de 13 ans qui n'a pas conscience de son héritage d'un autre monde...Oksa, c'est un peu Cendrine qui est une jeune fille intrépide, pratiquant les arts martiaux.

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Gallimard refuse de l'éditer. Fatale erreur! Elles décident de s'auto éditer.

    Et en Février 2007, elles provoquent le Buzz. On ne parle plus que d'elles. Une librairie à Colmar, fait le plein et les lecteurs, les adolescents enthousiasmés, font une pétition pour qu'elles soient éditées. Une véritable solidarité et communauté d'esprit lient les lecteurs. Elles ont été soutenues par les librairies alsaciennes.

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Oksa est un véritable succès littéraire dans lequel les lecteurs ont eu un véritable pouvoir!

    L'histoire d'Oksa est traduite en 26 langues! Et, est en passe de devenir une héroïne de cinéma...Les droits auraient été acheté par la production M6.( Twilight!)

    Oksa couvre les Adulescents...les ados avec un goût d'adulte, et des adultes avec des goûts encore ancrés dans l'adolescence.

     

    Mon coup de coeur! Richard Sourgnes!

    Je l'ai avant tout, entendu( sur France Inter)...et cette musique qui vient du pays d'en bas, le pays d'oc, m'a tout de suite touchée! Le syndrome du manque du pays me reprenait. Sur France Inter, son intervention était décontractée et amusante. Son accent presque indécent, tellement vrai! Il est de chez moi et déjà, il me semblait avoir des atomes crochus avec lui! Il présente son livre co-écrit avec Xavier Brouet, "La Lorraine pour les nuls" je trouve la situation cocasse: un narbonnais présente la lorraine aux lorrains! Il faut l'aplomb du Sud pour se permettre une telle arrogance, une telle ironie!  

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Je profite d'un moment de calme pour l'aborder et lui parler de son interview du matin...il reconnait mon accent et comme deux personnes qui s'étaient perdues de vue, on se met à parler livres, pays, accents. Je lui disais que j'avais l'impression de l'avoir perdu, contrairement à ce que pense mes collègues de travail. Il a une théorie sur l'accent: on le perd si on en a honte!...ce n'est pas faux! Moi, je reprends quelques piqûres dès que je retourne en bas! Lui aussi!

    Il est venu dans la région, muté par l'éducation nationale, dans une petite ville frontalière(oups, j'ai oublié laquelle!)Il est professeur de littérature.

    La rencontre du feu et de la glace...il s'est épris de l'endroit à force d'y vivre...il a commencé à écrire des article ponctuellement puis une place de rédacteur s'est libérée sur Metz...les nancéiens pardonnent difficilement l'exode sur Metz...ancienne rivalité meurtrière entre la Lorraine du Sud et la Lorraine du nord qui était allemande suite au découpage des frontières de la France en 1871. Mais moi, je n'ai pas le poids de cette culture!

    D'ailleurs son cœur est bien ancré sur Metz puisqu'il a épousé une messine!

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Comme tout Narbonnais, il est très lié au ballon ovale!

    Il écrit un Guide: "Mon cœur Ovale" en 2008.

     

    Sachant que j'étais niçoise et infirmière, il m'envoie vers un écrivain, médecin à Cannes! (Une pointure au-dessus! Voire deux!)

     

    Marc Magro

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

     

     Il présente ses histoires vraies, celles d'un urgentiste sur la côte ...d'Azur , bien sûr! J'en achète un recueil que je lui demande de dédicacer à mon fils Stephan, étudiant en médecine en 3° année.

    Le contact n'est pas aussi chaleureux qu'avec notre narbonnais,  mais la côte d'azur, c'est un peu plus distant!

    Je passe...

     

    Une autre voix entendue cette semaine sur France Inter, celle de l'espion qui venait du froid, le journaliste russe ,Vladimir Fédorovski.

    Une belle voix, intelligente, avec une belle maîtrise de notre langue.

    Il présente son livre: "le roman de la Perestroïka"

    Ancien diplomate,au moment de la perestroïka, promoteur des réformes démocratiques, il est très engagé dans ce renouveau et n'hésite pas à quitter ses fonctions au moment ou Gorbatchev fait marche arrière, en 1990. Il a écris une vingtaine de romans très documentés...

     

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Il a une forte présence! Je suis passée devant lui et respectueusement je lui ai demandé l'autorisation de le photographier, voilà comment il a répondu....

    Le livre sur la place 2013...mon crû!(En cours d'écriture)

    Ce sourire est pour Moi!!! Merci Monsieur Fédorovski!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Agnès Obel revient avec un nouvel opus!Un nouveau groupe, un son pour songes...London Grammar! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Richard Sourgnes
    Mardi 24 Septembre 2013 à 19:19

    Commentaire du Narbonnais :  

    La ville frontalière était Creutzwald. Mon expérience de prof n'a duré que 7 ans, et je suis journaliste depuis 30 ! 

    Merci pour vos éloges et pour ce beau portrait.

    Richard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :