• Première journée du Livre sur La Place....

    On arrive sur Nancy par la porte Sainte Catherine: on croise des groupes d'écoliers ou peut-être de jeunes collégiens, plein d'entrain, pas rangés, bavards et encadrés par des adultes pas toujours très concernés par leur mission. Il y en a un qui semblait plus intéressé par mes jambes que par le passage piéton! C'est l'effet bêtifiant sur l'homme de la jupe courte...courte style raisonnable, tout de même.

    Il est 11h, et l'émission "le fou du roi", animée par Stephane Bern a bien commencé à l'opéra.Nous ne pouvons pas rentrer, même jeter un coup d'oeil discret et curieux! On m'oriente vers l'hôtel de ville où est retransmis l'émission.

    L'occasion de gravir les escaliers de l'hôtel de ville me ravit et je fonce. Je monte les marches avec d'autant plus de plaisir que je suis seule dans le hall: je prends mon temps. Pensez donc, la demeure du roi Stanislas! Investie de la majesté du lieu, je me sens importante , souveraine!

    La grande salle est à l'écoute devant un écran géant. Trop de gens, je trouve le son mauvais, et je prends en route l'humoriste.

    Je fais demi tour!

    Vite! Les écrivains, me voilà! N'allez pas manger, attendez-moi!

    Je franchis la Porte Héré, et la place Carrière est toute dédicacée à la manifestation.

    Ce n'est pas un tapis rouge qui accueille la foule mais un tapis bleu, scintillant, sous les premiers rayons du soleil! Intervention divine! Mille petits verres crissants, écrasés par nos pas hésitants ....

    Son histoire...

    Puis, je vois le premier chapiteau!Radio  France bleu!

    Ha, la tapis bleu aurait-il un rapport avec la radio ...mum...déçue! Trop basique.

    Je préfère le côté féerique des cristaux....pour évoquer la magie dans laquelle on plonge quand on franchit cette ligne bleue, avec les mille facettes de chaque page, les découvertes inattendues, espérées, redoutées des mots, l'univers et les labyrinthes des sentiments.  Bienvenue dans l'univers du Livre!

    Ce vendredi, l'ambiance est plutôt confidentielle, le public parsemé, les auteurs présents détendus. Ils prennent leur marques. Ils me font l'effet d'être tout neufs comme le livre qui attend d'être ouvert.

    En me promenant dans les allées, je déchiffre le nom de chacun des écrivains, ralentissant ma progression à chacun et jetant un regard qui se veut discret. En fait, je me sens "au marché" ,en train de tâter la marchandise avant d'acheter! J'essaie de ne pas me laisser envahir par cette impression de" foire aux célébrités" qui gomme mon plaisir! mais mon empathie naturelle me remplit de gêne pour ces personnes assises à leur table, au milieu de leur livres, et étiquetées!

    Bref, j'avance et fais taire cette conscience tueuse de plaisir!

    Voici Elise Fisher, notre auteure régionnale(n'y voir aucune restriction quelconque, mais plutôt la qualité d'une personne à raconter l'histoire des gens du crû et l'Histoire d'un lieu), délicieuse de gentillesse, de bons mots. Grace à elle, j'ai cerné un morceau d'histoire de cette Lorraine.Son histoire...

    Ainsi, sous d'autres ciels, on peut" visiter" l'Aveyron avec Daniel Crozes ou l'Auvergne avec Denis Humbert. Ces deux premiers auteurs sont Journalistes de formation, tandis que Denis Humbert, occupe une fonction administrative, mais ils ont en commun de travailler  au coeur d'une région, et d'être à ce point captifs des traditions, de l'histoire et des petites histoires,qu'ils sont contraint de verser dans le roman.

     Place aux écrivains régionaux.

    Au plaisir jubilatoire des lecteurs. Leur succés est indéniable!

    A conseiller à tous les vagabonds comme moi. Idéal pour s'accrocher à un endroit.

    Haranguée(vous avez dit foire?) par ci par là, je continue ma découverte.

    Les images d'epinal attirent mon attention. Oui, Madame, je connais! (qui ne connait pas?) Je suis allée à Epinal mais si on ne va pas au musée des imageries d'Epinal, vous ne trouverez aucune de ces fameuses images. Aussi, le stand m'intéresse t'il!

    Je feuillette des petites revues à prix abordables et mon attention s'effrite au profit de l'auteur voisin. Il a  un visagejeune et si sérieux, les bras croisés , les coudes sur la table face à des livrets soigneusement rangés devant lui.Un élève très sage. Nos regards se croisent, j'esquisse un sourire en jetant un regard sur ses ouvrages:

    "ho, moi, c'est de la poésie" ! Sur un ton d'excuse! (Mais, il n'y a pas de mal mon Petit, bien au contraire, ai-je envie de lui répondre!) Touchée, je lâche les Imageries pour me tourner vers lui; (pas sûr que je sois polie en faisant ça).Il se présente comme auteur -compositeur-chanteur  de rap et...ho, je ne sais plus!

    "Vous connaissez le Haut du lièvre?"

    J'acquièce(il s'agit de la banlieue de Nancy,sur les hauteurs, les grands ensembles narguent la ville, et bénéficie d'un beau point de vue) et il continue"nos immeubles vont être détruits et ce sera mes 26 années de vie qu'on va  effacer, je n'aurai plus de passé..."Ses mots résonnent en moi. Pourquoi faut-il que je tombe sur ce jeune garçon marqué par le déracinement. C'es toute mon histoire qu'il remue sans se douter que je suis toujours en construction sur ce chantier! Je l'écoute attentivement mais c'est tout son être que j'entends.

    Je me rapproche de lui et sur un ton de confidence, peut-être malgré tout, trop maternel, je lui fais  remarquer que sans cet évènement, ce recueil, aurait-il eu des chances d'être créé? Sa douleur s'est générée en production, en une énergie créatrice.

    De quoi être fier!

    Pour avoir vécu des déracinements, je lui assurais que le changement était heureusement  inattendu.

    Là, maintenant, tu n'es que tristesse et douleur.

    Tu ne peux te projeter.

    Tu suis l'épineux chemin d'un deuil à faire, mais bientôt de légères touches de couleurs vont cicatriser toute la noiceur de tes  lendemains.

    Je n'ai pas acheté son ouvrage. Il m'a donné sa carte, avec son site.

    J'ai demandé l'autorisation de le prendre en photo.

    Son histoire...SOLLOS.  www.musee-solos.com

    Farid NEHINAH.

    Il s'est dit touché. Je l'étais aussi!

    Voilà, ma rencontre du Livre sur la place!

    Il est plaisant de voir de Belles Personnes!

    J'ai loupé Pierre PEVEL, un auteur de Fantasy. Epatant, son livre "les enchantements d'Ambremer" est une épopée fantastique, bien construite, dans un imaginaire très structuré emprunt des ambiances que l'on retrouve chez Dumas, Verne et  Leroux.Voir même Sherlock Holmes! Et oui, mon cher Watson!!! Il me reste à lire" l'élixir d'oubli" que ma fille m'a offert et fait dédicacer!

    Il y a aussi Jay Alis qui a écrit l'histoire de  Peter Poth dans le monde magique du verso. Je vais toujours à son stand sans jamais le voir, mais je le délaisse de ses fiches et marque-page. Si bien que c'est un nom que je n'oublie pas! Il me faudra le lire, tout de même!

    Je vais  me tourner vers Maud Tabachnik(polar français?), et Monique Archen (encore la Lorraine!) à découvrir et je vous dirai!!!

    Dimanche, j'ai voulu voir les grosses pointures, je nomme:

    Didier Van Cauwelaert ,assailli par des femmes-fans,du reste très souriant, mais n'hésitant pas à répondre au téléphone pendant une dédicace(hum!)Son histoire...

    J'ai nommé Jacques Salomé, notre expert en relation et communication intimes, psychiatre social. Il a écrit des livres très abordables, comme "papa, maman, écoutez-moi vraiment?"...on fait tout pour, mes chéris!! ou "Le courage d'être soi" et ça, on aimerait vraiment!Le livre sur la place 2010Peut-on imaginer, en le voyant, que 75 printemps sont passés dans dans son beau regard à la couleur légèrement délavée? Belle personne!

    J'ai nommé la douce Jeanine Boissard qui m'a enchantée avec "L'esprit de famille" sorti en 1977, j'avais alors 17 ans comme l'héroïne. le roman commence ainsi: "moi Pauline, j'ai eu 17 ans...je vais passer mon bac de français..."....Franchement, ce livre m'était dédié.C'était moi!!Le livre sur la place 2010

    J'ai nommé Pierre Bonte. En souvenir de sa voix car pour moi, il est avant tout une voix radio, puis un visage télevision; Il présente là,"La France que j'aime"Le livre sur la place 2010

    J'ai nommé la Fameuse Amélie Nothomb! Personne intriguante avec un look beaucoup moins japonisant qu'auparavant. Grand personnage. Au passage, je remercie l'aimable personne qui a bien voulu prendre mon appareil photo et la photographier à ma place, était-ce son agent? Elle était très proche de l'auteure.Le livre sur la place 2010N'est-ce pas?!!

    Voilà!

    Belle journée, belles images et jolie rencontre.J'ai dans ma poche, quelques cailloux bleus que j'ai dérobés, mais chut!

    Je retourne à mes livres!

    « Recette de Pancakes..inratables! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    ba/11nov
    Samedi 13 Novembre 2010 à 13:33

    cc!! comme je n ai pas pu aller cette annee au livre sur la place, ce resume me convient bien !! bonne journe !! lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :