• Je déclare cette ville comme étant magique, attirante et encore un peu plus pour moi...

    Je vous propose une petite Ballade à travers les rues de Nice et la "Prom"! Entendez la promenade des Anglais.

    Je propose la place Masséna, déclinée par ses ocres et pastels si caractéristiques des villes italiennes. Notez les volets à persiennes. Le centre de la ville qui permet d'aborder les grands axes et le Vieux Nice, avec ses ruelles sinueuses. Et à l'instar de cette cette phrase "toutes les routes mènent à Rome",à Nice, "toutes les rues vous poussent vers la promenade des anglais"

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Sur la gauche, le jardin Albert Premier.

    Nice, Niça, La Belle!

    Sur la droite, "la coulée verte"

    Nice, Niça, La Belle!

     

     

    La coulée verte 

    Nice, Niça, La Belle!

    La coulée verte, avec ses pins, chênes verts, cyprès, figuiers, et même des bambous, ou des caroubiers, grenadiers, des fleurs d’aloès, des eucalyptus...grâce à son extraordinaire climat, ce jardin botanique abrite des essences de tous les continents.

    Il compte également un miroir d'eau géant. Et une aire de jeux géante pour les plus jeunes, faite de sculptures en bois façonnée dans les Cévennes).Un plateau des brumes, un kiosque à musique...

    La coulée verte ou Promenade du Paillon(la rivière de Nice) a fait table rase de structures vieillissantes et peu fréquentées.Une longue promenade sur une avenue rendue aux piétons, promeneurs...

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Le lycée Masséna, surplombe la coulée verte.

    Nice, Niça, La Belle!

    Au bout de cette promenade, un jardin public au niveau du Palais des congrès et des expositions,"Acropolis".

    On y trouve "La tête Carrée"...Sculpture de 30 m de haut, qui abrite des bureaux administratifs et une bibliothèque municipale. Personnellement, je ne me suis même pas doutée que cet édifice pouvait être à visée immobilière!

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Passons au Vieux Nice, l'essence même de la ville qui marque ses origines et ses influences.

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Rue de la Préfecture...

    Nice, Niça, La Belle!

    Direction, "Le Château" à partir du Vieux Nice. Les hauteurs de la ville sur l'éperon venté. Ancienne citadelle détruite par les troupes de Louis XIV, en 1706. Lieu de promenade préféré des niçois. Un peu notre Pép, à Nancy!

    On en redescend par l'escalier Lesage, vers la promenade des anglais.A savoir, il existe aussi un ascenseur Art Déco qui mène à la colline.

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Pousser jusqu'au vieux port, par" Ruba Capéu",(Le vole chapeau) l'éperon par le bord de mer ou il peut vous arriver de perdre votre chapeau par la force du vent...

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

     

     

    Attaquons le meilleur pour la fin, La promenade des anglais!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Je vous conseille de renter et vous offrir un apéritif. Vous pourrez goûter à la richesse d'un palais splendide et fastueux!

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Noter l'avion qui survole les bords de la baie...l'aéroport est proche , tout au bout de la baie des anges.

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Il est temps d'aller se restaurer, pressez vous vers le marché aux fleurs, cours Saleya...

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

    Nice, Niça, La Belle!

     

    Pour se restaurer, je vous conseille la Brasserie "Le Flore", cours Saleya.

    dans cette assiette niçoise, vous avez tout Nice et sa gastronomie!

    18 euros l’assiette et le service est non-stop!

    Vous y trouvez, la socca( à base de farine de pois chiche), les farcis, le mini pan-bagnat, la ratatouille,la pissaladière, et le mesclun. Tout un voyage dans une assiette!

    Nice, Niça, La Belle!

     Un voyage, un retour, une installation...Mon fils reprend une place dans ma ville natale...Attention Docteur Mamour a débarqué!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Quatorzième jardin éphémère.

     

    14° édition des Jardins éphémères de la ville de Nancy, sur la place Stanislas.

    Le thème: Place à l'arbre.

    Le jardin s'ouvre sur sept entrées différentes et, par sa forme, représente  une feuille d'érable.

    Douze scènes végétales.

    Nous pénétrons dans une forêt urbaine de 214 arbres et 20 000 plantes.

    Un poumon provisoire dans la cité, au cœur même de notre somptueuse place Stanislas qui ne cesse d’attirer les lorrains.

    Et de nous promener, de nous extasier, de profiter de ce joyau de verdure à notre portée.

    Sous le regard bienveillant du bon roi Stanislas, au-dessus de la canopée , reposant sur un  dôme de plantes  exotiques, "louées à un jardinier alsacien."

     

     Travelling autour de la statue de Stanislas.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

     

    Travelling sur le pont du singe.

     

    Le pont de singe  suspendu à 60 cm d'un plan d'eau...entouré d'érables du Japon..

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

     

    Travelling autour du Bourgeon.

    Oeuvre de Thomas Relière, charpentier, compagnon du devoir(700 heures de travail), représentant un bourgeon...

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

    La maison tropicale à traverser....avec ambiance équatoriale, un passage à guet, des plantes suspendues et un bassin alimenté par deux fontaines.

     

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

    La table végétale.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

     

    Quelques autres perspectives  du jardin...

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

    Quatorzième jardin éphémère.

     

    Les jardins éphémères seront visibles jusqu'au 5 Novembre 2017... 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Trois jours pour le premier salon du livre de l'année, en plein centre ville de la Belle Nancy!

    Trois jours d'effervescence! Auteurs sous chapiteau, conférences, lectures, interview...

    En fin d'article, ne pas manquer des révélations incroyables, sur la vie de Jean-Christophe Grangé...le discret!

    Le livre sur la Place 2017L'image est singulière, un homme oiseau...!!

    Voilà un mois que j'ai épluché le programme...il y a trop de conférences sur des lieux distants les uns des autres! Il faudrait étaler cet événement sur une semaine pour pouvoir vraiment le couvrir!Je dois faire des choix! 

    Je peux constater que ce salon est boudé par les auteurs étrangers...Effet province? 

    Seconde année touchée par les précautions sévères antiterroristes! La place Carrière qui jouxte la place Stan, est barricadée. Du côté de la rue Héré, côté place Vaudémont, côté place saint Epvre et côté pépinière: une seule entrée filtre tous les passages, et nous sommes fouillés, palpés et sondés par un détecteur de métaux! Ainsi sous les arcades, plus d'ambiance orientale avec tapis, coussins et grands voiles pour donner aux lecteurs des apartés intimes.Cette partie est sacrifiée.

    Tout le monde se prête avec complaisance à la fouille qui se déroule au milieu de sourire et de politesses réciproques!

    Me voici sur la place et je découvre comme à chaque fois, avec une certaine jubilation, le thème de la décoration.

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

     

    Nous sommes dans l'élément minéral...des copeaux de bois forment les allées, les bancs en bois offrent une pause sur la pelouse au milieu de parterres fleuris. C'est charmant, et décalé par rapport à l'ambiance générale. Un contraste qui me fait sourire et je me détends tout de suite...

     

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur la place du Palais du gouverneur au fond de la place Carrière.

    Le livre sur la Place 2017

    Vue sur les arcades Héré...

    Cet arbre exotique sera à nouveau à l'honneur pour les jardins éphémères de la place Stan! Je le plains sincèrement de devoir subir les affres du temps de la lorraine! Le thème en sera:

    "Place à l'arbre"

     

     

    Le chapiteau de France Bleu Lorraine est investi..Jack Lang et Jean-pierre Thibaudat présentent leurs livre co-écrit:" Le festival du théâtre mondial à Nancy!" Je me faufile et trouve une petite place sous le chapiteau surchauffé!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Je n'avais jamais entendu parler de ce festival! Cette association est surprenante, pas de traces visibles...je pensais Nancy tournée plutôt vers la musique...opéra, salle Poirel, Nancy Jazz Pulsation!

    Monsieur Lang a du panache. Pour moi,  il incarne toujours cet homme culotté et désinvolte qui a fait une entrée fracassante à l'assemblée, sans respecter le dress code endimanché du début des années 80! Il avait une chemise avec un col Mao, sans cravate!

    Le livre sur la Place 2017

    J'ai été séduite immédiatement! Je ne reviendrai pas sur la création idéaliste de la fête de la musique! un autre atout du personnage!

    Monsieur Lang est en fait un Nancéien! Il a fait ses études au lycée Poincaré. A 23 ans, il joue Caligula! A 25 ans, il aspire à créer un théâtre mondial dans sa ville. Il a des touches de poigne en Gaston Deferre, maire de Marseille. Il agit avec l’énergie et le culot de sa jeunesse, de sa passion pour amener les troupes étrangères ici! et ça fonctionne pendant 20 ans!

    Son grand regret? N'avoir pas pu mettre un successeur à son poste de directeur de festival..il avait bien contacté à l'époque celui qui est, actuellement,  directeur de l'opéra de Paris! Il a refusé. 

    Il ne reste rien de cette aventure si ce n'est... toutes ces personnes qui ,dans l'assemblée, on levé la main, quand la journaliste a demandé s'il y avait des anciens du festival. Tous émus et complices de ces souvenirs.

     

    Je me dirige vers le chapiteau et bien entendu, je m'arrête à l'entrée afin de participer au jeu habituel: présumer le nombre de livres dans les boîtes transparentes où des ouvrages sont entassés pèle-mêle. Cette fois-ci, je ne fais aucun effort, et je triche honteusement en lorgnant sur les réponses de mes voisines très appliquées. Je fais ensuite un calcul à ma sauce et je note :564!

    Peu importe, je perds à chaque fois et je suis toujours loin du nombre!

     

    Ça commence fort avec cet étalage...Claudie Gallay, née en 1961("Les déferlantes" vous happent et vous malmènent au gré du roman qui telle une petite musique lancinante devient assourdissante),Tous ses romans sont en poche, dont "la beauté des jours".

    Le livre sur la Place 2017

     Virginie Despente , (auteur que je n'ai jamais lu, née à Nancy et dont on m'a pourtant vantée les qualités, mais ses univers sombres m'ont ,jusqu’à présent, tenue à distance). Sa vie est une suite d'expériences traumatisantes. Sa hargne sera la bouée salvatrice. Une rencontre pendant ses études, avec un professeur de littérature aux idées différentes, lui a donné les mots à coucher pour en faire un roman dérangeant...et pour cause, tout est vécu et ressenti! Elle est passé par l'école du cinéma de Lyon. Et voilà le résultant époustouflant!

    Olivier Guez, né en 1974, à Strasbourg. Journaliste( dans de grands média comme le New York Times!), il a mené de grandes enquêtes en Amérique Centrale et Moyen Orient. Il est aussi écrivain.

    Il présente son livre "La disparition de Joseph Mengele", le roman vrai de la cavale du docteur fou!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Virginie Grimaldi

    Virginie Grimaldi, et ses romans légers, et frais. Née en 1977, elle vit à Bordeaux. On ne s'y trompe pas quand on voit, la couverture des livres , la bonhomie de l'écrivain et le plaisir non dissimulé des lectrices!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean-Claude Malaval

    Jean-Paul Malaval est né en 1949, en Corrèze, plus exactement à Brive-la Gaillarde. Journaliste, avec des bases d'études de Lettres, il se tourne vers l'écriture , celle "des observateurs de la France provinciale d'hier et d'aujourd'hui". En bref, un auteur précieux, régional , de ceux qui connaissent l'histoire d'une région et vous offre une connaissance d'accès simplifié. ( La belle étrangère, une famille française,les noces de soie, l'armoire allemande...)

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Marc Magro

    Marc Magro, debout derrière ses livres, il fait une promotion avenante de son livre. Je m'approche et je suis tout de suite intéressée pour différentes raisons. Il est médecin urgentiste à Nice, (Je suis niçoise, infirmière et mon fils part faire son internat réa-anesthésie à Nice!! Beaucoup de résonances!) Son livre est un recueil de témoignages après le 14 juillet 2016, meurtrier...Il me le dédicace pour Stephan.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean des Cars

    Jean Des Cars, (duc des Cars) est né en 1943, d'une seconde noce de son père, Guy des Cars. Il passe une licence en droit pour devenir avocat, mais opère un virage vers le journalisme.Après avoir été reporter-rédacteur à Paris-Match, il se lance dans des enquêtes historiques, notamment celle de Louis II de Bavière qui est actuellement une référence! Il se fait un nom, ou plutôt impose son  prénom. Il dédicace son premier livre à son père. On connait ses romans concernant "Sissi, l'impératrice d'Autriche", "la saga des Habsbourg", "la saga des reines" Un livre illustré sur Mozart , un livre sur Monaco...Le dernier qu'il nous présente relate" la saga des Windsor".

    Voici encore un auteur précieux qui offre l'histoire accessible à tous.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Silène Edgar

    Silène Edgar, une petite découverte, dans les romans historiques adolescents. Une jeune professeure de collège à Guérande, qui après avoir passé un an à Tahiti, écrit une trilogie d'anticipation.(La saveur des Figues, Le bateau Vagabond, A la source des nuages) Elle co-écrit un roman qui me tente "14-14", réunissant deux jeunes gens, l'un vivant en 1914 et l'autre en 2014..

    Elle signe son dernier roman parut en Juin 2017, "42 jours".

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

    Un petit livre, coup de foudre immédiat...Dominique Chipot a écrit des Haïkus(Définition: genre poétique japonnais formé de 17 syllabes) et Joëlle Ginoux-Duvivier a fait les illustrations de ce petit livre blanc et noir, au couleur du chat....Auteur-illustrateur passionné et fascinée par les chats. Elle les croque merveilleusement!

     

    La Diva du salon...J'ai nommé la bien aimée et bienveillante Amélie Nothomb!

    Le livre sur la Place 2017

     

    L'an dernier, elle n'était pas venue irradier le salon. La personne incontournable, d'autant plus qu'elle a toujours le sourire et une parole aimable pour chacun. Sans parler de sa prodigieuse mémoire qui lui permet d'entrer dans l'intimité de ses fans.  Elle attire les foules. Et je la trouve de plus en plus belle!

    Elle vient présenter "Frappe toi le cœur". Et ses révélations sont choquantes et contradictoires, avec son élégance, son sourire et sa douceur. Elle va nous parler de ces voix ennemies en elle à la suite de ce drame. Quel chemin, Madame! Nous avons encore plus de respect pour vous , si c'est possible! Je comprends peut-être mieux vos grands chapeaux qui vous protègent...

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Alice Zeniter

    Alice Zeniter, née en 1986, est une jeune romancière (fraîche et accessible )qui vient présenter son sixième livre, "L'Art de perdre", ou l'histoire d'une jeune femme qui part à la recherche de l'histoire de sa famille algérienne et surtout des harkis...sans terre. 

     

     

    Le livre sur la Place 2017

    Jean Christophe Rufin

    Jean Christophe Rufin est le 39° président du Livre sur la place! Il est né en 1952, à Bourges. Académicien mais surtout, médecin des hôpitaux de Paris( neurologie, psychiatrie..)! Il a été élevé par ses grands parents, d'ailleurs son grand-père est médecin et ancien résistant! Il est devenu un des pionniers de Médecins sans frontières...! Diplômé de l'Institut d'Etudes politiques, il "entre" en politique ..va au Brésil..conduit des missions humanitaires...il se dit auteur peintre... Il a eu plusieurs vies et n'en finit pas...D'ailleurs un journal titre "les 1001 vies de Rufin"!

    Il vient présenter "le tour du monde du roi Zibeline"

     

    Côté Bandes Dessinées...

    Je découvre les illustrations d'un livre pour enfant absolument merveilleuses. Elisabeth K Hamon a le pinceau d. Il existe également le conte de "Maritcha et Marie", un joli conte bulgare, à mi-chemin entre "le petit Poucet" et "Cendrillon"

    Le livre sur la Place 2017

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Et pour le plaisir de les voir dessiner comme on parle...

     

    Didier Crisse..

    Le livre sur la Place 2017

     

    Rony Hotin, né en 1985.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Le Toulousain Clapat, qui ne manque pas de générosité!

    Le livre sur la Place 2017

     

     

    Entretien avec Bernard Pivot.

    Le livre sur la Place 2017

     

    Il nous présente son livre" La mémoire n'en fait qu'à sa tête"

    Il livre des petites histoires éparses, des souvenirs insignifiants, nous confie t'il, à l'image de sa première gifle qu'il a reçu de son père parce qu'il avait lancé le ballon dans une vitre. Alors que "la première gifle d'Ormessan a plus de panache". Il l'a reçu de son père aussi, alors qu'il applaudissait des jeunes gens en train de défiler, mais les faits se déroulaient en 1936, à Munich! Il s'agissait des jeunesses hitlériennes.

    Il est né à Lyon, et a écrit son premier roman à 23 ans:"l'amour en vogue".Il est obligé de changer la fin, sur les conseils de son éditeur, car elle manque d'optimisme!

    Il se trouve mauvais auteur et préfère se tourner vers le journalisme. Il passe un entretien d'embauche pour le figaro littéraire, qui est catastrophique: il ne connait pas Yourcenar..on lui demande:"est ce qu'il vous arrive de lire?" Ce qui va le sauver, c'est de parler des vignes de sa mère dans le beaujolais et de proposer un tonneau de 5 litres. On lui conseille de prendre 3 livres et de les lire..à partir de ce jour, il deviendra un lecteur assidu , "boulimique".

    Et quelle chance d'être payé pour lire!!!

    Il a interviewé Karen Blixen un an avant sa mort."Une toute petite chose"...qui parlait bien le français.

    Puis 27 ans pour l'émission "Apostrophe".. Il y avait Françoise Sagan, son débit saccadé, ses cigarettes rivées à la lèvres. Il aurait aimé échangé avec elle sur Lyon: ils étaient du même âge et on traîné dans les mêmes rues pendant la guerre. Il y a eu aussi Simone de Beauvoir et ses silences...

    Il raconte notamment une anecdote sur une de ses interview à découvrir dans le livre!

    Un regret, celui de ne pas avoir invité Romain Gary qui "avait sa place dans l'émission"

     Franck Thilliez

    FLe livre sur la Place 2017

     Franck Thilliez, un auteur de polar , né à Annecy en 1973, est pourtant ingénieur. Mais il a des histoires plein la tête et quand il couche son deuxième roman, non seulement il obtient des prix mais une adaptation cinématographique ("La chambre des morts"). Il quitte alors son métier d'Ingénieur pour se consacrer à l'écriture. Il participe aussi à des scénari pour la télé...("Sharko","Angor","Pandémia"...)

    Le livre sur la Place 2017

    Martin Winckler 

     Martin Winckler, né en 1955, a fait des études de médecine et a exercé en tant que médecin généraliste. En 1998, il connait le succès par "La maladie de Sachs". Livre dédié à un ami , médecin, qui s'est suicidé. Son regard sur la médecine est sans concession. Métier imposé par son père, alors qu'il rêvait de suivre des études de journalisme aux Etats Unis. Quoiqu'il en soit, son métier lui a fourni le meilleur des sujets!

    Je vous conseille son blog qui répondra à diverses  questions ...médicales, bien sûr! Par exemple:"tout savoir sur l'implant contraceptif"...martinwincckler.com

     

    Le livre sur la Place 2017

    Françoise Chandernagor.

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Erik l'Homme

    Erik l'Homme, un de mes chouchoux...l'auteur de la série Phaenomen... Roman jeunesse..

     

    Le livre sur la Place 2017

    Elise Fisher

    Elise Fisher, la Constante, notre auteur régionale la plus aimée et la plus lue dans la région. Il n'y a qu'à voir les piles de livres qui l'entourent, et les lectrices qui la réclament!

     

    Le livre sur la Place 2017

    Voici un livre pour les lorrains attachés à Nancy. "Nancy, les années bonheur, 1950-1980".

    L'auteur sur votre gauche , Jean-Pierre Puton et son éditeur, à droite, Serge Domini.

    Depuis quelques temps, j'ai été acceptée dans un  réseau Facebook "Nancy rétro" qui me permet de connaitre mieux cette ville. Des informations passionnantes circulent, et des photos...Jean-Pierre Puton en fait partie.

    Voilà la raison pour laquelle je fais la promotion du livre.

     

    Samedi soir, direction place Stan...

    Le livre sur la Place 2017

    En attendant de rejoindre la queue qui se forme devant l'opéra. Un événement que je ne veux pas manquer!

     

    Le livre sur la Place 2017

    Le beau Thibault de Montalembert (qui prête sa voix à Hugh Grant) va lire des extraits des trois tomes de Vernon Subutex de Virginie Despentes.

    Ce fut un moment précieux...une heure suspendue à ses lèvres, à sa voix qui devenait une histoire et toutes les voix de ce curieux roman. 

    L'histoire défile, on est pris dans ses intonations...

    Il finit...le silence retentit, on attend la suite. Puis, contraint d'accepter cette non-fin, on applaudit à tout rompre, presque à bout de souffle. On est fatigué, remué, ému...il faut sortir, et reprendre son souffle!

     

    Le livre sur la Place 2017

     

    Jean-Christophe Grangé et Karine Papillaud

     

    Dimanche après-midi, on file sur Nancy en moto et on se gare tout près la place. On court pour se mettre dans la file qui avance déjà , le long de l'hôtel de ville qui n'était ni plus ni moins , que la demeure du roi Stanislas Lewinscki!

    Nous allons écouter Jean-Christophe Grangé! qui présente son dernier livre, "Congo Requiem" et l'entretien sera animé par une journaliste qui le connait visiblement bien.(Karine Papillaud)

    Pourquoi se fait il si rare? C'est simple! Il travaille, il est obsédé par le travail d'écriture, et n'a pas le temps de faire ses promotions et les tournées.

    Il aime les romans policiers américains et la littérature, les lettres classiques. Il aime qu'une histoire soit bien articulée, précise, fournie, bien documentée. De même que le style est  très important à ses yeux.

    Il présente son douzième roman qui est la suite de "Lontano" paru en 2015. Il s'est attaché à une lignée, à des histoires de pères et fils. Celle des Morvan..des crimes en France à des périodes différentes, avec des résonances surprenantes. Un fils qui va partir au Congo afin d'explorer les mystères de la vie de son père.

    Il voulait faire une saga familiale, parler des liens du sang, et comment se construisent les enfants , contre ou comme leur père....quelle est la part de l'héritage du sang? Où est le libre arbitre de l'enfant?

    Mais une saga au milieu d'une enquête policière. Il trouve que le rythme imposé par la fiction policière est plus propice à la mise en alerte du lecteur. Dans un certain sens, c'est plus simple, car il est difficile d'intéresser un lecteur avec des histoires banales de fratrie! Il y a de fortes chances de décrochage! Alors que son but est de surprendre le lecteur.

    Il a été reporter en free lance pendant 10 ans. Il partait faire des reportages avec un photographe et il étaient attachés à débusquer des sujets inédits. Il passe du temps à la documentation. Ainsi, ses personnages vont plonger dans les entrailles de l'Afrique et découvrir une activité qui pourrait sauver le Congo mais qui va la plonger dans la guerre...Et le fils va remonter le temps, celui des secrets passés qui ont défini ses parents du présent.

    Jean-Christophe Grangé nous avoue alors, qu'il a grandi sans son père! "Je n'ai pas eu de père!"

    Et son grand problème, c'est de penser que c'est Le meilleur Sujet...

    Son père était un "malade mentale" et il lui était interdit de le voir. 

    Il a grandi avec cette influence menaçante, cette présence fantomatique...en "tout  équilibre avec ça ", entre sa mère et sa grand-mère.

    "A mon insu, je suis hanté "par cette problématique. Il parle des rapports père-fils, parce qu'il pense que ça intéresse tout le monde!

    C'est un peu ce que l'on va retrouver dans la fratrie Morvan, les enfants ont peur du père menaçant.

    Quant à lui, il a enclenché très vite la machine à inventer des histoires ! C'était une façon de répondre à ses questions, et de  transformer sa hantise, en bonne énergie. La violence l'a hanté et il la couche sur papier pour mieux se réconforter. Ecrire est devenu un plaisir fascinant.

    Le lecteur qui lit ses livres, se retrouve avec lui à un carrefour, celui de la noirceur humaine. 

    On aime se faire peur, comme les enfants avec les contes. C'set ainsi qu'il partage...

    Le sujet de son prochain livre...Paris et le porno! 

    C'est certain, vous nous surprenez toujours Monsieur Grangé.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Une histoire bien relatée dans ce documentaire , la véritable histoire humaine de cette maladie sans frontière qui a ébranlé le monde, et continue ...

    Le HIV fait partie de notre culture et le connaître, c'est maîtriser sa santé et ceux de nos proches.

    Bonne vision...

     

    Et pour en savoir un peu plus, ce documentaire de l'inserm.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Frites de courgettes et d'aubergines, accompagnées de salade fraîche.

    Retour de vacances, envie de cuisiner léger!

    Je m'inspire d'une recette vue sur Tasty. La recette a été approuvée, et dégustée par une personne qui n'apprécie pas particulièrement les aubergines...donc idéale pour vos enfants! Si vous leur parlez de frites de légumes, ils ne retiendront que Frites!

     

    Ingrédients pour les légumes:

     

    •  2 oeufs
    • 20 ml lait
    • poudre de noisettes
    • chapelure
    • sel, poivre, cumin et romarin
    • 2 courgettes et une aubergine

     

    Préchauffer le four, à 200°.

    Battre les œufs et le lait pour la première préparation.

    Seconde préparation, mélanger à part égale, la chapelure et la poudre de noisettes, puis assaisonner de sel, poivre,  cumin et romarin.

    Couper les légumes sans les peler, en grosses frites.

    Les plonger dans la première puis seconde préparation.

    Déposer chaque frite de légumes sur une plaque.

    Enfourner.

    Le temps dépend de la grosseur de vos frites de légumes.

    Au moins 25 mn!

     

    Frites de courgettes et d'aubergines, accompagnées de salade fraîche.

     

    Ingrédients pour la salade:

    Sauce faite pour un tiers d'huile d'olive, de citron pressé, et de sauce nuoc man, ajouter du sel.

    Cette sauce va relever les saveurs!

    • une salade iceberg pour le craquant
    • un oignon blanc
    • une demie courgette non épluchée, en tagliatelles ou en lamelles
    • un demi poivron rouge, pour la touche de couleur, en dés
    • basilic et menthe

     

    Frites de courgettes et d'aubergines, accompagnées de salade fraîche.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     Carte cadeau d'anniversaire:DIY

    Des anniversaires en cascades.

    Besoin de façonner un cadeau qui soit à l'image de mes sentiments profonds.

    Une carte d'anniversaire qui est déjà un cadeau en soit!

    Et nous voilà avec une carte cadeau d'anniversaire...

     

    Il vous faut:

    • Tissu épais de 40 cm de long par 18 cm de large.
    • Une petite ardoise achetée en grande surface.
    • Une toile aïda et un motif à broder (10cm/10cm).
    • Fil et aiguille , machine à coudre optionnelle.
    • Patience, enthousiasme et inspiration...

     

    Broderie.

    Le plus long sera de choisir le motif à broder. Mais toutes vos actions participeront au plaisir de la Façon.

     

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

     

    Couture.

    Découper votre tissu aux dimensions indiquées sur la photo 37.3 X 16.5 cm, en comptant 0.5 cm d'ourlet.

    Faire les ourlets sur les deux longueurs.

     

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

    Rentrer les bords de votre broderie et la placer sur le tissus à l'aide d'épingle.

     

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

    Coudre à petits points le tour de la broderie, avec un fil beige.

    Plier votre tissu endroit contre endroit et faire le dernier ourlet sur la largeur.

     

    "Dressage".

    Retourner le tissu et enfiler l'ardoise de sa nouvelle parure.

    Ecrire "Joyeux anniversaire" à la craie.

    Et laisser faire votre inspiration pour les décorations...

     

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

     

    Le petit dernier...

    Carte cadeau d'anniversaire:DIY

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires